Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée scolaire 2019 en Isère : dix classes ouvertes et une fermée

-
Par , France Bleu Isère

L'inspection d'académie a procédé aux derniers ajustements de la carte scolaire en Isère. Elle a décidé d'ouvrir dix classes supplémentaires et d'en fermer une, à Crêts-en-Belledonne.

Le message sur le cartable de Timéo est clair "on n'est pas des moutons".
Le message sur le cartable de Timéo est clair "on n'est pas des moutons". © Radio France - Valentine Letesse

Les derniers ajustements de rentrée en Isère ont été dévoilés ce vendredi : l'inspection d'académie a décidé d'ouvrir dix classes supplémentaires et d'en fermer une.

Dix ouvertures de classes

Au total dans le département, cinq classes de maternelles vont ouvrir : une dans l'école maternelle de Chirens, au Fontanil-Cornillon dans l'école Le Rocher, à Estrablin dans l'école Le Village, à Vif dans l'école Champollion, et une dans l'école Pierre-Fugain à Pont-de-Claix.

Dans les écoles élémentaires et primaires, cinq classes vont ouvrir : à Grenoble à l'école Grand Châtelet, à Chavanoz dans l'école des Cinq Chemins, à Pont-de-Chéruy dans l'école Jean Astulfoni, à Saint-Martin-d'Hères dans l'école Joliot-Curie et enfin à Seyssuel.

Une classe fermée à Crêts-en-Belledonne malgré la mobilisation des parents d'élèves

Une classe ferme en Isère pour cette rentrée 2019 : à Crêts-en-Belledonne dans l'école élémentaire Jules-Ferry. En mai dernier, les parents d'élèves s'étaient mobilisés contre la fermeture de cette onzième classe et avaient inscrit des moutons à la place des élèves manquants en signe de protestation... Sans succès, donc. Les élèves étaient 266 à la rentrée 2018 contre 262 aujourd'hui, soit quatre de moins, et sont maintenant répartis en dix classes. 

Pour les parents d'élèves, c'est trop : "Nous souhaitons rappeler qu'à nos yeux, la seule mesure qui a fait ses preuves dans la réussite scolaire des enfants, c'est un effectif réduit en classe, afin de permettre à l'enseignant d'être véritablement à l'écoute des besoins de chaque élève. Nous demandons donc que soit étudiée très sérieusement par le gouvernement la limitation à 24 maximum du nombre d'élèves par classe, pour tous les élèves du primaire et ce partout en France."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu