Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée scolaire : le CM2, dernière étape avant le collège pour Paul à Évreux

C'est la rentrée des classes pour 354.415 écoliers, collégiens et lycéens dans l'académie de Rouen. La dernière à l'école pour Paul. Le jeune Ébroïcien de dix ans a confié ses espoirs et ses angoisses à France Bleu Normandie, qui le suit à chaque rentrée depuis le CP.

Paul a choisi dans sa bibliothèque son livre préféré, un livre d'histoire forcément
Paul a choisi dans sa bibliothèque son livre préféré, un livre d'histoire forcément © Radio France - Laurent Philippot

Évreux, France

"On a tous hâte d'aller au CM2, parce qu'on a la directrice" le jeune Paul l'attendait avec impatience cette rentrée, en plus, "Madame Mariani, elle est sympa et gentille".  Cette rentrée à l'école Paul Bert d’Évreux, c'est la dernière pour Paul et ses camarades, "c'est cool parce qu'il ne reste plus qu'une classe avant le collège, on va avoir plusieurs profs, on va apprendre des nouvelles matières". Paul aime l'école et il est, selon ses propres mots, surexcité à l'idée d'y retourner. 

Ce qui est bien à l'école : travailler et avoir des amis" - Paul, élève de CM2

Ce que Paul n'aime pas à l'école, c'est quand il s'ennuie "l'année dernière, les fractions, ça m'ennuyait". Et pour vaincre l'ennui, Paul a sa solution : écouter ! Quand on lui demande s'il n'en profite pas pour embêter des camarades ou leur jeter des boulettes de papier, il prend un air outré : "non, il n'y a jamais personne qui fait ça ! " Paul reconnaît qu'il y a quand même quelques turbulents dans la classe de 24 élèves dans cette école du centre-ville, mais il n'en fait pas partie, ou pas souvent.  L'enseignant lui fait parfois des remarques car " des fois, je papote ou je rigole avec les copains".  Principal sujet de conversation : le beau temps ou la pluie, les activités extra-scolaires et le foot. La pire bêtise de Paul ? Revenir à la maison avec seulement un 17,5/20, "mes parents m'ont dit que c'était pas grave", sympa les parents

Le calme avant la tempête à l'école Paul Bert d'Évreux que Paul fréquente depuis le cours préparatoire  - Radio France
Le calme avant la tempête à l'école Paul Bert d'Évreux que Paul fréquente depuis le cours préparatoire © Radio France - Laurent Philippot

Quelle tenue pour la rentrée ? 

Depuis le CP, Paul est un adepte de la cravate pour le jour de la rentrée, mais cette année il hésite, ce sera probablement un nœud papillon, il en a déjà quatre dans son armoire. Bermuda ou pantalon, il n'a pas encore choisi, "ça dépendra de la météo" répond-il, pragmatique. Aux pieds, des nouvelles baskets bleues, il a bien essayé de les mettre en fin de semaine dernière, mais son père lui a fait enlever fissa "c'est pour la rentrée ! ".  Paul aura aussi un nouveau cartable, un sac à dos en fait, bleu foncé, car l'an dernier, à sa rentrée en CM1 (France Bleu Normandie suit la rentrée de Paul depuis le CP), quand on lui avait demandé comment était son cartable, la réponse tenait en un mot : usé ! Un sac à dos parfois un peu lourd "ça dépend de la maîtresse et des devoirs", avec tout le matériel, notamment deux trousses : une pour les feutres et les crayons de couleur et une pour les stylos, crayons de bois et gomme. 

Fan d'histoire

Paul a déjà, pendant les vacances, regardé le programme sur internet, "on va étudier la révolution industrielle et les deux guerres mondiales". Il cite sans problème les dates, car "l'histoire, c'est ma matière préférée".  

C'est cool d'apprendre ce que des gens ont fait" - Paul

Paul affectionne particulièrement les XIX et XXe siècles, "le Moyen-Âge et la Préhistoire, c'est un peu ennuyeux" explique-t-il, et il ne faut pas lui raconter d'histoires, il est incollable. Lorsque sa mère lui fait réciter ses leçons, après le goûter - un chocolat chaud et une brioche - il en sait parfois plus qu'elle, souffle-t-il, penaud et un peu gêné. La maman confirme, son fils l'a une fois collée sur la campagne de Russie de Napoléon. Sa chambre est remplie de livres, qu'il a tous lus. C'est aussi un abonné assidu de la médiathèque Rolland-Plaisance où il emprunte bandes dessinées et magazines. D'ailleurs, plus tard, Paul veut être libraire car "j'aime trop les livres" et il projette déjà de faire "un bac Littérature ou un truc comme ça". Tous les soirs, Paul lit dans son lit, jusqu'à 22h00, 22h30 et personne ne lui dit d'éteindre, car, à la maison, tout le monde s'endort avant lui. Et le jeune garçon lit aussi pendant sa pause déjeuner. 

L'angoisse du collège

Au CM2, "on est les grands, mais au collège on est re les petits", Paul craint que le collège, ça soit trop dur, mais "je me disais ça toutes les années" confie-t-il. 

Quand on apprend au fur et à mesure, ça va, c'est simple"

Non, en fait, l'angoisse de Paul, c'est de se perdre dans les couloirs du collège quand il faut changer de salle pour le prof. La fin des années primaire marquera aussi l'éclatement du groupe d'amis constitués depuis le CP. Il sait déjà qu'une camarade va partir à Rouen, car elle va faire une option danse. En attendant, Paul souhaite une bonne rentrée à tous ceux qui l'écoutent à la radio, mais aussi aux autres. 

Choix de la station

France Bleu