Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée dans la Loire : le directeur académique veut rassurer sur le manque de professeurs

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'heure de la rentré a sonné pour les 140.000 élèves de la Loire. Une rentrée synonyme d'"aboutissement d'un certain nombre de réformes", souligne le directeur académique de la Loire, Jean-Pierre Batailler.

© Radio France - Yves Renaud

Comme à chaque rentrée scolaire, le directeur académique de la Loire vient constater dans des établissements la mise en place du travail effectué par ses services les mois précédents. Septembre 2019 marque selon Jean-Pierre Batailler l'aboutissement de plusieurs réformes, "encore en cours pour le lycée et qui voient leurs conclusions pour les écoles"

Postes d'enseignants vacants : des solutions dans la semaine

Les écoles de la Loire qui ne souffrent pas de déficit d'enseignants, assure le directeur académique, même s'il reconnaît que pour les enseignants remplaçants, dans le second degré, il y a_"plus de difficultés"dans certaines disciplines. Mais de manière générale, Jean-Pierre Batailler se veut rassurant, il promet que "la très grande majorité des enseignants seront devant les élèves aujourd'hui" et que pour les "quelques situations" qu'il reste, "elles vont se régler dans la semaine"._

Avant cette rentrée, le syndicat SNES-FSU disait redouter des classes à 36 ou 37 élèves et certaines sans enseignant dans le département. Le syndicat enseignant avance le chiffre de 290 postes vacants pour cette rentrée, toutes disciplines confondues dans l'académie de Lyon, dont dépend la Loire.

Concernant les effectifs, 140.000 élèves font leur rentrée dans les établissements ligériens. Si les collégiens sont plus nombreux qu'à la rentrée de septembre 2018 (+250), les effectifs commencent à baisser dans les écoles maternelles du département. "C'est la fin d'une hausse démographique dans les années 2010", commente Jean-Pierre Batailler.

Classes dédoublées à moins de 24 élèves en moyenne

Par ailleurs, "dans toutes les écoles éducation prioritaire, les classes de CP et de CE1 dédoublées existeront cette année", ajoute le directeur académique. Il rappelle que cette réforme est liée à "un choix, une volonté politique, de mettre l'accent sur la grande section de maternelle, le CP et le CE1". Ce sont pour lui "trois premières années si importantes pour la réussite scolaire". Il estime que dans la Loire, "nous serons très probablement en-dessous de 24 élèves par classe en moyenne", dans ces classes dédoublées. 

Enfin, concernant les rythmes scolaires, Jean-Pierre Batailler rappelle que les écoles qui appliquent la semaine de 4,5 jours de classe sont aujourd'hui marginale dans la Loire : "ce sont des choix locaux de mairies, de communes, où l'organisation donne satisfaction, mais ça reste anecdotique... la très grande majorité des communes est à 4 jours de classe". 

Choix de la station

France Bleu