Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée scolaire : faux départ pour les élèves de cinq écoles privées près de Notre-Dame

-
Par , France Bleu Paris

Fermées jusqu'à nouvel ordre à cause de la présence de plomb suite à l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, cinq écoles privées parisiennes ont dû s'adapter pour recevoir leurs élèves en ce lundi de rentrée scolaire.

Faux départ pour les élèves de cinq écoles privées parisiennes en ce jour de rentrée.
Faux départ pour les élèves de cinq écoles privées parisiennes en ce jour de rentrée. © Maxppp - Aurelien Morissard

Paris, France

A Paris, certains élèves ont vécu une rentrée très particulière. C'est le cas des enfants scolarisés dans les cinq écoles privées contaminées au plomb après l'incendie de Notre-Dame. Ces établissements restent fermés en attendant les résultats de nouvelles analyses dans les salles de classe

Ce lundi, la plupart de ces élèves sont donc restés à la maison. Mais les autres ont quand même pu être accueillis dans différentes structures.  A l'image des enfants de l'école Saint-Victor dans le quartier de Jussieu.  Une trentaine d'entre eux ont fait leur rentrée dans un centre de loisirs de la Maison des jeunes de Saint Médard situé dans le 5e arrondissement. 

Une très, très drôle de rentrée ! " - Paul, 8 ans.

A l'heure du déjeuner, le repas se déroule au beau lieu de la cour du centre de loisirs. Assis sur un banc, Paul dévore son casse-croûte "un sandwich au jambon et au fromage", sourit cet enfant scolarisé en CE2. Car aujourd'hui pas de cantine pour Paul et ses petits camarades. "C'est une très, très drôle de rentrée" concède Edouard, 8 ans, "parce qu'on ne peut pas aller à l'école" explique t-il. Cela ne semble pas le déranger plus que ça"parce qu’on joue au Legos et je préfère !" 

Déception des enseignants

Les enseignants aussi en profitent. Dominique déguste une salade sous un beau soleil : "C'est très agréable, on va peut-être prendre quelques photos" s'amuse t-elle. Une photo pour immortaliser cette rentrée si particulière pour cette prof de CM 2 qui, malgré tout, ne cache pas sa frustration. "C'est la première fois en 25 ans de métier que je fais, entre guillemets, une fausse rentrée et disons que c'est décevant parce que c'est un moment de joie la rentrée, c'est un moment pour lequel on s'est préparés". 

La 'vraie' rentrée pour jeudi ?

Jeanne Rousselet la directrice de l'école Saint-Victor espère accueillir ses 200 élèves ce jeudi. "On attend les nouveaux résultats du laboratoire de la préfecture de Paris et que le rectorat lève l'injonction pour reprendre l'école, on est prêts !" En attendant, d'ici jeudi, c'est un peu le prolongement des vacances pour les enfants de Saint-Victor.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu