Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée scolaire et hommage à Samuel Paty : Vincent Bouget "entre colère et désespoir"

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La rentrée des classes lundi, qui devait être décalée à 10h pour laisser le temps aux équipes pédagogiques de préparer un hommage à Samuel Paty, sera finalement maintenue à l'horaire habituel, a annoncé le ministre Jean-Michel Blanquer ce vendredi aux personnels.

Vincent Bouget
Vincent Bouget © Radio France - Jérôme Plaidi

La rentrée scolaire, lundi, aura finalement lieu aux horaires habituels. Elle devait avoir lieu à 10h, pour permettre aux enseignants de préparer l'hommage à Samuel Paty, enseignant décapité dans les Yvelines à la veille des vacances. Ce temps devait les aider à discuter ensemble d'une séquence pédagogique avec les élèves. En raison du contexte sécuritaire - après les attentats de Conflans-Sainte-Honorine et de Nice - il s'agit d'éviter des attroupements d'élèves devant les établissements attendant que les portes s'ouvrent, ce qui aurait puse produire avec les collégiens et lycéens arrivant avec des transports scolaires.

Sur les réseaux sociaux, Vincent Bouget, professeur d'Histoire à Nîmes, mais aussi secrétaire départemental du PCF et conseiller municipal d'opposition, fait part de son désespoir et de sa colère : "_Aucun temps de réflexion collective ne nous sera donc accordé_, ni pour réfléchir à l’hommage à notre collègue Samuel Paty, ni pour l’application du nouveau protocole sanitaire, qui en plus est quasi-inapplicable", écrit-il.

"Le mépris dans lequel on tient les enseignants et les acteurs de l’éducation est total." Vincent Bouget

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess