Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des collèges : les professeurs de sport se sentent démunis en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

Comment assurer un cours d'EPS en ce moment dans les collèges? Où les activités physiques peuvent-elles se tenir ? Le syndicat SNEP-FSU en Haute-Garonne demande des clarifications au gouvernement.

Le collège Jolimont à Toulouse
Le collège Jolimont à Toulouse © Radio France - Julien Balidas

Appliquer les gestes barrière lors d'un cours de français ou de mathématiques semble faisable. Les appliquer lors d'un cours d'éducation physique et sportive est plus complexe. Les professeurs d'EPS retrouvent leurs élèves cette semaine mais ne savent pas précisément quel protocole sanitaire appliquer. Pascal Martin, secrétaire du syndicat SNEP-FSU en Haute-Garonne, était l'invité de France Bleu Occitanie ce mardi matin.

"Monsieur Blanquer a dit qu'il faisait confiance aux enseignants pour inventer un protocole pour l'éducation physique"- Pascal Martin

Le protocole sanitaire actuel "empêche la pratique d'activités physiques de groupes", explique Pascal Martin. Le deuxième problème réside dans le fait que les installations sportives sont fermées rappelle le secrétaire syndical : "Elles risquent d'être fermées encore un certain temps puisque ce sont les municipalités ou les collectivités locales qui gèrent ces installations et il n'y a pas suffisamment d'agents pour pouvoir assurer un protocole sanitaire avec nettoyage".

"Les collègues qui ont repris se sont retrouvés [...] en plein soleil, sans accès à des sanitaires pour pouvoir boire, ce sont des conditions qui sont très compliquées" - Pascal Martin

Où les enseignants peuvent-ils faire cours sachant qu'ils n'ont pas de salles dédiées? Un vrai problème répond Pascal Martin : "Souvent les établissements de centre-ville n'ont même pas une vraie cours d'école où on pourrait faire une activité physique donc ils (NDLR : les enseignants) se retrouvent vraiment démunis en attente de savoir s'ils vont pouvoir réintégrer des salles pour faire des activités".

RÉÉCOUTEZ - Pascal Martin, secrétaire du SNEP-FSU en Haute-Garonne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess