Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Réouverture des écoles le 11 mai "incompréhensible" pour les parents d'élèves du Limousin

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin

Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées doivent rouvrir progressivement à partir du 11 mai prochain. L'annonce est difficile à comprendre pour certains parents d'élèves dans le Limousin.

Les écoles doivent rouvrir progressivement le 11 mai prochain
Les écoles doivent rouvrir progressivement le 11 mai prochain © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi la réouverture progressive des crèches, des écoles, des collèges et des lycées à partir du 11 mai. L'annonce du président de la République inquiète les parents d'élèves du Limousin.  

Une décision incompréhensible 

Les parents se demandent pourquoi les écoles rouvrent alors que les lieux de rassemblements comme les bars, les restaurants, les musées, les théâtres et les cinéma, eux resteront fermés. C'est une des questions relevées par Sylvie Sergeant responsable de la FCPE Limousin (Fédération des conseils de parents d'élèves) : "Ce n'est pas possible de reprendre les cours alors qu'il y a encore énormément de morts tous les jours" affirme-t-elle. 

Avant la crise sanitaire, la FCPE avait alerté les élus locaux sur les problèmes d'hygiène dans les établissements notamment au collège : "Il n'y a pas de savon, il n'y a pas de papier toilette souvent ! L'hygiène n'y est pas. Je ne suis pas d'accord pour que les enfants reprennent le chemin de l'école avec ce stress là." ajoute la représentante FCPE. 

Sylvie Sergeant, représentante FCPE Limousin

La FCPE Limousin a envoyé un questionnaire à ses adhérents en Haute-Vienne, en Corrèze et en Creuse pour comprendre les difficultés auxquelles font face les parents d'élèves pendant le confinement et pour récolter les questions liées à la réouverture des écoles. Plus d'une centaine de personnes a déjà répondu. L'association de parents d'élèves compte interpeller l'inspection de l'académie de la Creuse sur l'organisation du  retour en classe (test, distanciation sociale, effectif en classe, la désinfection,...) lors du CDEN (Conseil départemental de l'Éducation nationale) le vendredi 17 avril. 

Certaines écoles toujours ouvertes

Depuis le début du confinement, certaines écoles sont ouvertes pour accueillir les enfants du personnel soignant. Des protocoles de sécurité strictes sont mis en place comme à l'école Jacques Prévert à Guéret qui reçoit entre un et neuf élèves par jour de la maternelle jusqu'au collège. Dans les classes, l'espace d'un mètre est mis en place entre chaque enfant, seul un enseignant est en charge des élèves pendant la journée, les enfants changent de classe tous les jours et l'école est désinfectée toute les demi-journée.

Concernant la proximité, Claude Auclair la directrice de l'école maternelle assure que les enfants se conforment aux gestes barrières : "C'est délicat mais ils ont bien compris et ils ont une capacité à s'adapter remarquable y compris pour les plus jeunes enfants." Des mesures possibles aussi avec moins de dix enfants par jour actuellement. Pour la réouverture, aucune modalité n'a été donnée aux établissements pour le moment. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess