Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reprise des cours, masques, parkings : le maire de Reims Arnaud Robinet fait le point sur le déconfinement

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le maire de Reims Arnaud Robinet était l'invité de France Bleu Champagne-Ardenne ce lundi. L'occasion de revenir sur plusieurs mesures mises en place par la municipalité depuis le déconfinement.

Arnaud Robinet, maire de Reims, en juin 2019
Arnaud Robinet, maire de Reims, en juin 2019 © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Après une semaine de déconfinement, Arnaud Robinet est l'invité de France Bleu Champagne-Ardenne. Écoles, masques, stationnement, le maire de Reims fait le point. 

La reprise des cours

Les écoles primaires de Reims ont rouvert leurs portes aux élèves ce lundi 18 mai. Les enfants des niveaux de CP, CE1 dédoublés et CM2 peuvent potentiellement retourner en classe : "Cela représente 30% de l'effectif total des élèves que nous accueillons habituellement", précise Arnaud Robinet, invité de France Bleu Champagne-Ardenne.

Pour le maire de Reims, il n'était pas question de ne pas ouvrir les écoles jusqu'à la rentrée de septembre : "Des parents retravaillent, ils ont besoin que les enfants retournent à l'école. Les élèves, eux, ont besoin aussi de retrouver du lien social avec leurs enseignants, avec leurs amis. C'est nécessaire de retrouver un semblant de rythme scolaire, notamment pour les enfants en situation de décrochage scolaire."

Arnaud Robinet insiste sur les dispositions mises en place dans les écoles rémoises pour accueillir les élèves à partir de ce lundi : "Les garanties sanitaires sont respectées, les distanciations aussi. Il y a bien entre 10 et 12 élèves par classe. Il ne faut pas s'inquiéter sur d'éventuelles contaminations à l'école. Je n'aurais pas pris le risque d'ouvrir des écoles sans cette garantie."

Les masques dans les lieux publics

Après deux mois de confinement, les Rémois étaient nombreux dans les rues de la ville samedi et dimanche, pour profiter du beau temps et des magasins : "J'en appelle à la responsabilité de chacun, commente Arnaud Robinet. Même si ce n'est pas obligatoire, il faut porter un masque dans les lieux publics, là où il y a du monde et respecter les gestes barrières. Mais il faut aussi que la vie reprenne. Deux mois sans sortir, c'est long pour nos concitoyens, donc c'est normal de reprendre un peu de liberté." 

Pour les masques offerts par la ville, les habitants de plus de 60 ans peuvent encore aller les chercher au complexe René Tys. Pour le reste de la population, huit points de retrait seront mis en place dans la ville, pour des distributions entre le 20 et le 22 mai. Liste des points de retrait et procédure sur le site internet de la ville de Reims.

Le stationnement encore gratuit quelques jours

Quant au stationnement, gratuit à Reims depuis plusieurs semaines, il deviendra payant dès la semaine prochaine, le 25 mai : "Les contrôles reprendront ce jour-là, développe Arnaud Robinet. Maintenant que les commerces ont repris, il faut éviter les voitures ventouses."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess