Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reprise partielle à hauteur de 20% des cours en présentiel à l'université Jean-Monnet à Saint-Étienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les cours en présentiel reprennent en partie ce lundi 22 février à l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne et à Roanne avec une jauge de 20%. Un soulagement pour beaucoup d'étudiants, même si sur le terrain, les situations de rentrée ou pas semblent différentes d'après les étudiants.

Les cours en présentiel reprennent en partie ce lundi 22 février à l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne et à Roanne avec une jauge de 20%
Les cours en présentiel reprennent en partie ce lundi 22 février à l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne et à Roanne avec une jauge de 20% © Radio France - Julien Gonzalez

C'était une demande d'Emmanuel Macron le 21 janvier : la reprise des cours pour les étudiants à l'université en présentiel avec une jauge de 20%. Presque 1 mois plus tard jour pour jour, l'université Jean-Monnet (UJM) réaccueille donc une partie des étudiants à partir de ce lundi 22 février sur les campus de Saint-Étienne et de Roanne. Un soulagement pour Lamia qui a retrouvé le sourire depuis la fin de la semaine dernière. Etudiante en master 1 en métiers de l'enseignement en mathématiques, elle retrouve sa classe ce lundi matin pendant quatre heures. 

"Je suis hyper contente de reprendre en présentiel : je pourrais même poser des questions à mes professeurs quand je ne comprends pas !" - Étudiante en master 1, en métiers de l'enseignement en mathématiques

Soulagement pour cette étudiante en master 1 en métiers de l'enseignement en mathématiques car ce retour en partie en présentiel va permettre de mieux comprendre les cours.

"Je suis hyper contente parce que ça fait vraiment un bail qu'on n'a pas repris les cours en présentiel et franchement suivre les cours à la maison, c'est compliqué ! Je me dis que je vais mieux comprendre, je pourrais même poser des questions à mes professeurs quand je ne comprends pas. Comme ce sont quatre heures de cours, je vais avoir un peu de travaux dirigés et un peu de cours magistraux". 

Une reprise semble-t-il pas pour tout le monde, y compris pour des profils très proches. Cette autre étudiante est elle aussi en master métier de l'enseignement, mais en anglais, et pour elle, il n'y a absolument aucun changement. 

"C'est le désespoir total ! Je ne reprends absolument pas étant donné que je suis en master 2, on va dire qu'on est les délaissés !" - Étudiante en master 2, en métiers de l'enseignement en anglais

Grosse frustration pour cette étudiante en master 2 en métiers de l'enseignement en anglais car il n'y a aucun changement et aucun retour programmé en présentiel pour elle.

"C'est le désespoir total ! Je ne reprends absolument pas étant donné que je suis en master 2, on va dire qu'on est les délaissés, surtout dans le secteur anglophone. Ils privilégient ceux qui sont en licence parce qu'ils sont nouveaux et qu'il faut qu'ils se mettent dans le bain de l'université ce que nous on comprend tout à fait. Mais bon, c'est pas une raison, parce que moi, le mois prochain, j'ai un concours et je n'ai pas de supports des profs pour passer ce concours dans de bonnes conditions. Je pense vraiment qu'on ne reprendra jamais cette année et qu'on restera chez nous comme depuis octobre". 

Samuel, lui, est en licence. Etudiant en STAPS, il est bien au courant de cette reprise avec des cours en présentiel dès cette semaine même si pour l'instant tout n'est pas clair faute d'informations. 

"C'est un peu le flou, on n'a pas les emplois du temps comme on nous l'avait dit !" - Étudiant en STAPS 

Tout n'est pas clair pour cet étudiant en licence en STAPS faute d'informations sur la jauge de 20% dans une promo très nombreuse.

"C'est un peu le flou ! Pour l'instant, on a aucune information sur la reprise à 20% : on nous a juste envoyé un mail pour nous dire que ça allait se faire mais on ne sait pas quand et on n'a pas les emplois du temps comme on nous l'avait dit. Que 20% de jauge, je crois qu'on est 500 dans la promo, du coup, c'est sûr qu'il y en a qui vont rester sur le carreau !"

Pour Alice, étudiante en Langues Etrangères Appliquées (espagnol, anglais, arabe) en deuxième année, son nouvel agenda est en revanche plus clair. Elle, son premier cours en présentiel, ce sera pour elle la semaine prochaine : un bon début même si c'est encore un peu léger selon elle.

"C'est quand même une petite reprise de repères donc je trouve ça cool ! Après étant donné que c'est que quatre jours par mois, c'est un peu ridicule! Ca nous sauve qu'à moitié !" - Étudiante en LEA en deuxième année

Pour cette étudiante en 2ème année en LEA, ce retour partiel est un bon début même si c'est encore un peu léger.

"J'ai une reprise des cours magistraux (CM) qui est quand même cool parce que les CM en distanciel, c'est une catastrophe, c'est super compliqué à gérer. Moi je suis contente d'être de retour à la fac parce que ça pèse d'être tout le temps chez soi comme tous les étudiants. Pour moi, c'est un petit soulagement et je pense pour les autres étudiants aussi. C'est quand même une petite reprise de repères donc je trouve ça cool après étant donné que c'est que deux jours toutes les deux semaines, ça fait quatre jours par mois, c'est un peu ridicule! Ca nous sauve qu'à moitié ! C'est divisé : par exemple, j'ai un cours qui va être divisé par deux, c'est-à-dire que je ne vais faire que 30 minutes de cours alors que je devrais faire une heure. Parce que du coup, faut qu'on soit moins nombreux et du coup on divise par deux, c'est dommage quand même !" 

De son côté, l'administration reconnaît qu'il est "possible que soient parfois identifiés certains publics prioritaires comme les premières années" mais assure que" tout est organisé pour que les étudiants puissent passer en moyenne une journée par semaine en classe". Une reprise qui est accompagnée par des dépistages Covid-19 organisés directement sur les campus de l'UJM que ce soient à Saint-Etienne (Métare, IUT de Saint-Etienne, Campus Tréfilerie, Maison de l'Université, Campus Manufacture, Campus Médecine) mais aussi sur le campus de Roanne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess