Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Réseau éducation sans frontières collecte des fournitures pour la rentrée des enfants sans-papiers

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'association Réseau éducation sans frontières collecte des fournitures scolaires pour les enfants des familles qui n'ont pas droit à l'allocation de rentrée scolaire. L'an passé, 51 élèves ont bénéficié des dons déposés à la Maison du peuple à Belfort.

L'an dernier une trentaine de familles ont bénéficié de la collecte
L'an dernier une trentaine de familles ont bénéficié de la collecte © Radio France - Manon Klein

Belfort, France

"Cette année on est très en demande de cahiers grand format, de tubes de colle et de matériel d'art plastique", explique Céline Souakira, présidente de l'association Réseau éducation sans frontière.  L'association collecte des fournitures pour les élèves dont les familles n'ont pas le droit à l'allocation de rentrée. "Ces familles sont suivies par le Réseau éducation sans frontières du Territoire de Belfort, cela comprend les familles demandeuses d'asile, les familles sans-papiers, et même celles qui ont des titres de séjour mais n'ont pas le droit aux allocations de la Caisse d'allocations familiales."

Céline Souakira est  la présidente de l'association Réseau éducation sans frontière en Territoire de Belfort - Radio France
Céline Souakira est la présidente de l'association Réseau éducation sans frontière en Territoire de Belfort © Radio France - Mado Oblin

L'association a aidé 37 élèves en 2017 et 51 en 2018

La rentrée peut coûter cher, "60 euros pour les primaires et plus de 120 euros pour un élève de collège." Cela fait trois ans que Céline Souakira organise cette collecte, elle reconnaît que les listes de fournitures ont tendance à s'alléger. Mais certaines demandes restent, selon elle, exagérées : "Certains types de feutres coûtent quatre euros l'unité, donc quand il en faut une dizaine, ça fait tout de suite une somme importante."

On essaie d'avoir des jolies choses - Céline Souakira, présidente de RESF 90

L'idée, c'est aussi que ces enfants se sentent comme les autres élèves à la rentrée : "La vie d'un enfant d'une famille sans papier c'est pas une vie comme les autres, c'est une vie où l'hébergement est menacé, où les parents sont assignés à résidence, vont pointer au commissariat quand ils sont à l'école." Alors pour elle, leur donner accès aux mêmes fournitures que les autres élèves, c'est une façon de respecter les valeurs de l'école de la République, "la fraternité et l'égalité". 

La collecte se termine le 31 août

Les familles peuvent d'ores et déjà déposer leurs listes de fournitures à la permanence de l'association, à la Maison du peuple à Belfort. Les fournitures leurs seront remises le 31 août en échange d'un euro symbolique. Une petite somme, mais nécessaire pour la présidente, pour elle toutes les familles doivent faire les courses de rentrée. "Pendant la remise des dons, on sent vraiment la fierté des parents qui ont fait leurs courses avec leurs enfants."

Pour les donateurs, une boîte de don est mise à disposition à la Maison du peuple à Belfort.