Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Retour à la semaine de 4 jours ou pas : les écoles du Mans se prononcent en ce moment

lundi 13 novembre 2017 à 5:53 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

Les écoles du Mans doivent elles repasser à la semaine de 4 jours l'année prochaine ? C'est la question qui est posée en ce moment aux conseils des 74 établissements de la ville. Les enseignants et les représentants des parents d'élèves ont jusqu'à la fin du mois de novembre pour donner leur avis

Les écoles du Mans vont-elles repasser à la semaine de 4 jours, à la rentrée prochaine ? Réponse après les vacances de Noël
Les écoles du Mans vont-elles repasser à la semaine de 4 jours, à la rentrée prochaine ? Réponse après les vacances de Noël © Maxppp - L' EST REPUBLICAIN

Le Mans, France

Et les avis sont partagés. "Je suis contre" dit Abdel qui accompagne ses 3 petites filles à l'école René Descartes. " Les journées vont être surchargées ! C'est vrai, les enfants ne vont pas travailler le mercredi matin mais cela ne veut pas dire qu'ils vont se lever plus tard. Les parents qui travaillent devront les emmener au centre de loisir". "Moi je suis pour" réplique Murielle, une maman. " Les enfants récupèrent mieux quand ils ont une journée de repos en plein milieu de la semaine. Et puis j'ai été déçue par les temps d'activité périscolaire." Non c'était une bonne idée" objecte Emilie. "Ma fille qui est en CM1 fait du théâtre, des activités manuelles. Proposer ces activités le midi c'est vraiment super". "Oui sauf que la pause méridienne est trop longue" estime Violaine qui a la double casquette enseignante et maman. "Je suis très partagée. En tant que maman, je trouve ça bien que les enfants puissent se reposer une fois dans la semaine. En revanche, c'est vrai que les élèves apprennent mieux le matin, ils sont plus concentrés. C'est plus agréable".

Les parents d'élèves sont très partagés sur la nécessité d'un retour ou pas d'un retour à la semaine des 4 jours d'école

2 mois pour trancher

Claude Jean, adjoint au maire du Mans chargé de la vie scolaire, assure qu'aucune décision n'a été prise pour l'instant. C'est le maire qui tranchera en janvier   - Radio France
Claude Jean, adjoint au maire du Mans chargé de la vie scolaire, assure qu'aucune décision n'a été prise pour l'instant. C'est le maire qui tranchera en janvier © Radio France - Yann Lastennet

11250 élèves sont inscrits dans les 74 écoles publiques du Mans. Les conseils d'écoles (composés d'enseignants, de parents d'élèves et de représentants de la mairie) sont actuellement consultés sur l'évolution des rythmes scolaires. La décision sera prise après les vacances de Noel. Quelque soit le choix, il s'appliquera à tous les établissements de la ville : maternelles comme élémentaires. "Et avant les vacances de février, la nouvelle organisation pour la rentrée prochaine sera définie" explique Claude Jean, adjoint au maire, chargé de la vie scolaire. "Il ne faut pas que cela traîne car ce sont des décisions qui impactent les parents qui travaillent ou pas. Si on passe à 4 jours, il faut organiser l'accueil des centres de loisirs le mercredi matin, les associations sportives, le conservatoire, les associations culturelles, ça a un impact très important".

Claude Jean, adjoint au maire du Mans, chargé de la vie scolaire

L'école René Descartes, un des 74 établissements scolaires du Mans qui pourrait repasser à la semaine des 4 jours  - Radio France
L'école René Descartes, un des 74 établissements scolaires du Mans qui pourrait repasser à la semaine des 4 jours © Radio France - Yann Lastennet

Reste la question des Temps d'activité périscolaire. Claude Jean souhaite les maintenir si les finances de la ville le permet. "Si on revient à la semaine de 4 jours, l'aide de l'Etat qui est de 50 euros par élève va disparaître. Cela fait un manque à gagner important de l'ordre de 600 000 à 700 000 euros". En revanche la pose méridienne de 2H 1/4, jugée trop longue pour beaucoup de parents, devrait être maintenue pour des question d'organisation. Sur les 11 250 élèves, 90 % sont inscrits à la cantine, ce qui implique le plus souvent 2 services.