Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Retour à la semaine de quatre jours pour les écoliers de Joigny

-
Par , , France Bleu Auxerre

Dès la rentrée de septembre 2019, les petits joviniens vont retrouver la semaine d’école à quatre jours contre quatre et demi actuellement. Un choix des parents d'élèves qui se sont exprimés lors d'une consultation voulue par le maire de Joigny.

dépouillement des votes des parents d'élèves à Joigny
dépouillement des votes des parents d'élèves à Joigny © Radio France - Bruno Blanzat

Joigny, France

Tous les parents des élèves des sept écoles maternelles et primaires de Joigny ont été invités à s’exprimer sur les rythmes  scolaires désirés pour leur enfant. Sur les 350 votes, deux sur trois sont en faveur de ce retour à quatre jours de classe par semaine, comme avant 2013.

66% des parents favorables au retour à la semaine des quatre jours

C’est le cas par exemple de Céline dont le fils fréquente l’école Garnier. «On était pour la semaine des quatre jours car dès le jeudi mon petit ne voulait plus se lever donc le mercredi cela va lui faire du bien vu que je reste à la maison » explique cette maman. 

Enseignante à L'école St Exupéry, Floriane est aussi satisfaite de ce choix. «  En fait, on se rend compte que les journées sont aussi longues pour les enfants  car ici 85% des enfants restent le soir pour les NAP, les activités péri-scolaires et après aussi pour l’étude. Donc cela leur rallonge la journée. On ne voyait pas de bénéfice pour les enfants d’être à quatre jours et demi d’école» argumente l’enseignante. 

Un choix qui va à l'encontre du rythme scolaire de quatre jours et demi appliqué par la mairie de Joigny depuis six ans. Laurence Marchand, adjointe à l’éducation à la ville de Joigny analyse ce résultat selon plusieurs critères. 

« Des parents qui ne travaillent pas le mercredi préfèrent garder leur enfant à la maison. Il y a peut-être aussi la fatigue, réelle ou non, évoquée par certains enseignants » poursuit l’élue. En cas de retour à la semaine de quatre jours, la municipalité s’est engagée à proposer une activité aux enfants le mercredi matin. 

Bernard Moraine, le maire de Joigny a toutefois un peu de regret. « Ces activités périscolaires permettaient à des enfants de faire du théâtre, du cirque, de l’astronomie, des activités auxquelles ils n’avaient pas accès par ailleurs. Il ne faudrait pas que cela s’arrête ». Le comité de pilotage, composé de parents, d'enseignants, d’animateurs et d’Atsem a 9 mois pour trouver ces activités.

La semaine des quatre jours prendra effet pour les 950 élèves des écoles maternelles et primaires de Joigny à la rentrée de septembre 2019.

Choix de la station

France Bleu