Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Révisions le matin, sport l'après midi : les " vacances apprenantes " des jeunes de Metz Borny

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Une cinquantaine de jeunes du quartier de Borny à Metz bénéficient des "vacances apprenantes", un dispositif d'État qui soutient les actions éducatives menées dans les quartiers prioritaires pendant les vacances. Au programme : soutien scolaire le matin, sorties sportives l'après midi.

Célia, 10 ans, veut jouer au tennis " jusqu'à devenir une championne"
Célia, 10 ans, veut jouer au tennis " jusqu'à devenir une championne" © Radio France - Natacha Kadur

Révisions le matin, sport l'après midi : c'est le programme des "vacances apprenantes" pour une cinquantaine de jeunes du quartier de Borny à Metz, organisées par les associations La courte échelle à Bellecroix et Fête le mur à Borny. Ce dispositif d'État lancée à la suite du premier confinement vise à soutenir des actions éducatives pendant les vacances, notamment dans les quartiers prioritaires. 

L'activité sportive incite les élèves à venir travailler leurs devoirs le matin
L'activité sportive incite les élèves à venir travailler leurs devoirs le matin © Radio France - Natacha Kadur

Ce mercredi, un groupe d'élèves, âgés de 7 à 11 ans, avait rendez-vous sur les courts du centre socio-culturel Bon Pasteur avec les encadrants de Fête le mur. Hayat Sefi enseigne le tennis depuis plus de dix ans dans cette association qui a pour objectif de valoriser le sport comme pratique éducative auprès des jeunes : " Avec tout ce qui s'est passé ces derniers temps, le confinement et la crise sanitaire, je sais que ça a été difficile pour eux. Ils sont très demandeurs, je sais que ça leur fait du bien psychologiquement déjà, ça leur apporte le sourire ", commente-t-elle.

C'est mieux que de rester à la maison, c'est comme une occupation quoi - Abdelrahman, 9 ans 

Célia, 10 ans, s'est découvert une passion pour ce sport qu'elle veut pratiquer " jusqu'à devenir une championne ". Son amie Ayah, elle, ne joue " pas seulement pour gagner mais aussi pour s'amuser. Ici il y a des gens que je ne connaissais pas avant mais maintenant, on devient amis ", explique-t-elle.

Construire une relation éducative

Certains des jeunes en vacances apprenantes ont été identifiés par les éducateurs, en lien avec l'école et avec leurs familles, en raison de leurs difficultés scolaires : " Le sport c'est un peu la carotte :  tu viens le matin pour faire tes devoirs, et on fait une sortie l'après midi ", explique Farid Benhamida, éducateur.

La compétition, c'est un combat contre soi-même - Hayat Sefi, de l'association Fête le mur

Ces activités permettent aux encadrants de construire une relation de confiance avec les élèves : " Le but c'est qu'une relation éducative se mette en place, qu'ils aient moins honte de leurs difficultés et qu'on puisse enclencher sur un suivi un peu plus précis ", commente-t-il.

Les deux associations réunissent des élèves de différents quartiers, ce qui leur permet aussi de se faire de nouveaux amis
Les deux associations réunissent des élèves de différents quartiers, ce qui leur permet aussi de se faire de nouveaux amis © Radio France - Natacha Kadur

Pour Hayat Sefi, cela vient compléter l'éducation strictement scolaire : " La compétition, c'est un combat contre soi-même : on est seuls sur le terrain, il faut apprendre à gérer ses émotions, à ne pas baisser les bras quand on enchaîne les mauvais points. C'est en perdant qu'on apprend aussi , c'est ce que je leur répète souvent.

Reportage sur le court de tennis à Borny

Une cinquantaine de jeunes, enfants et adolescents, profiteront de ces activités pendant toute la durée des vacances scolaires. Seul bémol : les associations regrettent le manque d'équipements et de terrains en extérieur pour multiplier ces initiatives, alors que beaucoup d'activités intérieures sont suspendues en raison de la crise sanitaire. 

La sortie sportive permet aux éducateurs de créer du lien avec les jeunes et de construire une relation éducative globale
La sortie sportive permet aux éducateurs de créer du lien avec les jeunes et de construire une relation éducative globale © Radio France - Natacha Kadur
Choix de la station

À venir dansDanssecondess