Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rodez : ils ne veulent pas que leur lycée soit rebaptisé "Jacques Chirac"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Fronde au lycée La Roque de Rodez (Aveyron), les élèves et les enseignants refusent le choix de la Région de renommer leur établissement du nom de l’ancien Président. Pour eux c’est une perte d’identité. La Région insiste et évoque le respect que Jacques Chirac portait au monde agricole.

Le lycée La Roque, aujourd'hui Agricampus, a été fondé en 1912.
Le lycée La Roque, aujourd'hui Agricampus, a été fondé en 1912. © Radio France - SM

Après le décès de l'ancien président de la République Jacques Chirac, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga a souhaité lui rendre hommage en donnant son nom à un lycée de la région. Réunis en commission permanente le 13 décembre dernier, les élus régionaux ont approuvé la proposition de la présidente d'attribuer le nom de l'ancien président de la République au lycée agricole La Roque. "Ce choix est une première en France. Aucun lycée ne porte aujourd'hui le nom de l'ancien président de la République." 

Pétition avec plus de 2000 signatures 

Les lycéens, les anciens du lycée et les professeurs ne sont eux pas d’accord du tout. Ils ont lancé une pétition pour s’opposer à cette décision qu’ils disent "avoir appris dans la presse". Sur la pétition ils expliquent que le lycée (qui est un Agricampus) doit conserver le nom de La Roque (qui veut dire le rocher puisqu’il est situé sur une butte) avec des arguments choc :

  • Parce qu’il identifie l’établissement à sa situation géographique.
  • Parce qu’il fédère les anciens du temps du public et du privé.
  • Parce qu’il fédère les personnels et les apprenants au-delà des opinions politiques, religieuses ou philosophiques.
  • Parce qu’il claque comme un slogan.

Les arguments des élèves de La Roque

Peur pour Parcoursup 

Les lycéens eux sont très attachés à la très bonne réputation de La Roque qui était très connu notamment par les grandes écoles. Carole Delga les rassure : "Les noms de Jacques Chirac et de La Roque seront accolés. L'identité du lycée La Roque dont le nom actuel est connu et reconnu (… ) reste une référence importante dans les vœux d'orientation que seront amenés à faire les élèves sur la plateforme Parcoursup"

Absence de concertation 

Mais ce qui a aussi choqué les enseignants c’est l’absence de concertation. Dans le texte de la pétition, ils précisent : "Nous, personnels du lycée La Roque, sommes très affectés par ce changement de dénomination. Affectés par la méthode : cette prise de décision ne fait pas suite aux concertations d’usage en Conseil d’Administration. Les élus de cette instance décisionnaire, le président du CA et le Directeur auraient pu être consultés."

Nina, 20 ans, La Roquoise pour toujours " Ici c'est une famille, c'est tirer un trait sur ce que nous avons vécu ici."

De son côté la présidente tente de faire comprendre sa décision en rappelant les liens entre l’agriculture et l’ancien Président. "Nous connaissons tous l'attachement et le respect que Jacques Chirac portait au monde agricole, aux hommes et aux femmes qui travaillent la terre. Il était reconnu pour son écoute et son humanité auprès des agriculteurs. Parce que cet amour était sincère et réciproque, le témoignage d'un territoire est important à travers le nom d'un des plus importants lycées agricoles de la région Occitanie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu