Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Roubaix : la police offre 30.000 € d'outils perquisitionnés à un centre de formation d'apprentis

lundi 11 février 2019 à 4:28 Par Margot Delpierre, France Bleu Nord

Le commissariat de Roubaix (Nord) a donné mi-janvier des dizaines d'outils perquisitionnés à l'association de formation professionnelle du bâtiment où 450 jeunes apprennent tous les métiers de la construction.

Ces outils, en parfait état avec encore les notices dans les mallettes, font partie du lot offert par la police nationale.
Ces outils, en parfait état avec encore les notices dans les mallettes, font partie du lot offert par la police nationale. © Radio France - Margot Delpierre

Roubaix, France

Quand le capitaine de police a appelé Pascal François, directeur adjoint du CFA, pour lui offrir ces outils, il n'a posé qu'une condition : les récupérer au plus vite. Il a fallu deux allers-retours avec une camionnette pour ramener le matériel au centre de formation. "On nous a dit 'prenez tout ce que vous voulez'. C'est inédit, je pense que dans la vie ça n'arrive qu'une fois".

"Du beurre dans les épinards"

Il s'agit d'outils volés, perquisitionnés par la police et dont les véritables propriétaires n'ont pu être retrouvés. La procédure classique consiste à vendre ces objets aux enchères, mais exceptionnellement le procureur a autorisé cette démarche. "On a été agréablement surpris. Dès qu'on a ouvert cette caverne d'Ali Baba, une pièce sous scellé, on a découvert beaucoup d'outillages qui répondent tout à fait à nos besoins"

Il y en a pour 30.000 euros en valeur d'achat, ce qui représente trois à quatre ans de budget d'outillage pour le centre de formation : de quoi mettre un peu de "beurre dans les épinards", se réjouit le directeur adjoint du centre, qui aimerait profiter de cette économie pour, à la place, acheter par exemple des matières plus nobles pour les exercices pratiques des apprentis.

Changer le regard sur la police

Hervé, formateur en menuiserie, espère profiter de cette occasion pour faire passer un message aux jeunes, qui n'ont pas toujours une bonne image de la police. "On leur dira, 'ce que tu as en main, sache que c'est la police nationale qui l'a donné'. Ça nous permettra de faire passer un message comme quoi les méchants ont été punis et les gentils sont récompensés".

Tout a été inventorié et étiqueté. Les outils servent désormais aux 450 apprentis.