Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le quart d'heure de lecture plébiscité par les élèves du collège Colucci de Rougemont-le-Château

Depuis le début de l'année, le collège Colucci de Rougemont-le-Château a mis en place le dispositif du quart d'heure de lecture entre midi et deux, recommandé par le ministère de l'Education nationale. L'initiative a un tel succès qu'elle est désormais organisée tous les jours.

Les élèves peuvent emprunter des livres de l'établissement ou en ramener certains de chez eux.
Les élèves peuvent emprunter des livres de l'établissement ou en ramener certains de chez eux. © Radio France - Bastien Munch

Rougemont-le-Château, France

Dans les couloirs du collège Colucci, à Rougemont-le-Château, le silence est roi entre midi et deux. Tous les jours, le bâtiment est investi pendant deux heures par des élèves en soif de lecture. Une initiative qui s'inscrit dans le dispositif du quart d'heure de lecture, mis en place par le ministère de l'Education nationale avec l'association Silence on lit. Le principe pour chaque collège : consacrer au moins un quart d'heure à la lecture après le repas de midi, pour les élèves mais aussi les professeurs et le personnel de l'établissement.

Un moment de détente au milieu des cours

"C'est vraiment relaxant", confie Grégoire, élève en 3ème. Il est assis sur des coussins, à même le sol, une BD dans les mains. "On lit vraiment à notre rythme, c'est pas comme pendant les cours", renchérit son camarade Mathis. "En salle de classe, on est beaucoup moins libres, on doit constamment faire attention à des règles très strictes." Pour Chiara-Luna, en classe de 5ème, c'est aussi une bonne séance de relaxation. Surtout avant une évaluation. "En lisant avant un contrôle, je sais que je vais arriver devant ma copie un peu plus détendue, je ne serai pas aussi stressée que d'habitude."

Ce quart d'heure de lecture est aussi parfois le seul dans la journée de certains élèves, comme Tom, 12 ans. "Quand je suis chez moi, je ne lis pas beaucoup, je préfère être sur mon téléphone portable. En venant à ce quart d'heure de lecture, je découvre de nouvelles bandes dessinées. Avant, je lisais rarement Titeuf, ou même Les Simpson." 

Les profs s'y mettent aussi

Un engouement qui ravit Marie-Luce Pernot, leur prof de lettres. Elle aussi participe à ce temps de lecture, assise dans un couloir du dernier étage. "C'est vraiment le rêve de tout prof de français de voir des élèves venir hors des temps de cours pour parler de certains livres. Je leur fais quelques explications de textes sur des ouvrages qu'ils ont eux-mêmes choisis, ça les motive beaucoup plus !"

A l'origine de cette initiative, la principale du collège Colucci, Corine Monchatre. "On a commencé par mettre en place une journée de lecture obligatoire juste avant les vacances de Noël. Tout le monde s'y est mis, même les agents de l'administration. Certains élèves lisaient allongés dans les salles de classe, ça a vraiment créé une ambiance particulière." 

Les élèves sont tellement motivés qu'ils viennent lire tous les jours

Depuis cette expérimentation, l'initiative est très plébiscitée par les élèves. "Depuis janvier, on organise ce quart d'heure de lecture deux fois par semaine, dans les couloirs du bâtiment administratif", continue la principale. _"_Sauf que les élèves sont tellement motivés qu'ils viennent désormais lire tous les jours, parfois une heure complète après le repas. Au départ, c'était notre dispositif mais ils se le sont totalement appropriés."

La principale du collège Colucci, Corine Monchatre, a lancé cette initiative du quart d'heure de lecture avant les vacances de Noël. - Radio France
La principale du collège Colucci, Corine Monchatre, a lancé cette initiative du quart d'heure de lecture avant les vacances de Noël. © Radio France - Bastien Munch