Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rythmes scolaires : Firminy aussi revient à la semaine de quatre jours à l'école

mercredi 14 février 2018 à 6:38 Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire

Firminy était l'une des dernières communes importantes de la Loire à ne pas avoir pris de décision sur les rythmes scolaire pour septembre 2018. Les résultats du vote organisé dans les écoles ont été dévoilés mardi : le retour à la semaine de quatre jours est plébiscité.

© Maxppp - Lionel Vadam

Firminy, France

Les écoliers appelous reviendront à la semaine de quatre jours en septembre 2018, comme ailleurs dans la Loire. Firminy était l'une des dernières grosses communes du département qui n'avait pas encore pris de décision. 

Un vote a été organisé dans les écoles avant les vacances de février (du 5 au 9 février), et le résultat du dépouillement des bulletins a été dévoilé mardi matin : 74,96% des parents et 83,56% des enseignants se sont prononcés pour le retour au rythme précédent . La formule choisie sera la suivante, précise la mairie de Firminy : école de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30, puis étude surveillée deux fois par semaine de 16h30 à 17h30 et deux garderies payantes les deux autres jours à partir de 16h30.

Firminy appliquait la semaine de quatre jours et demi depuis 2014. "Selon les scientifiques spécialistes du rythme de l’enfant, la semaine de 4,5 jours permet de mieux adapter le temps scolaire au rythme biologique de l’enfant pour favoriser son bien-être et sa réussite scolaire", rappelle la municipalité dans un communiqué. Mais elle ajoute : "nous respectons ce vote et nos services vont dès à présent travailler à la mise en place de la semaine à 4 jours pour la rentrée prochaine".