Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rythmes scolaires : retour à la semaine de 4 jours pour plus d'une commune sur trois dans l'académie de Nancy-Metz

mercredi 6 septembre 2017 à 5:00 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Fini l'école le mercredi matin pour des petits Lorrains. En cette rentrée 2017, 38% des communes de l'académie de Nancy-Metz reviennent à la semaine de quatre jours de classe, comme le permet un décret gouvernemental.

Les écoles publiques de Villers-lès-Nancy repassent à la semaine de quatre jours en cette rentrée
Les écoles publiques de Villers-lès-Nancy repassent à la semaine de quatre jours en cette rentrée © Radio France - Isabelle Baudriller

Pas besoin de sonnerie de réveil en ce mercredi matin pour un millier d'écoliers à Villers-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) ! Le maire, François Werner, a saisi la possibilité de revenir à la semaine de quatre jours de classe. Les activités périscolaires restent proposées aux enfants et selon l'élu, tout le monde y trouve son compte. "On a beaucoup travaillé avec un soutien très important du mouvement associatif qui a estimé finalement que c'était l'occasion de proposer de meilleures activités, plus longues, plus travaillées et avec des enfants mieux reposés."

Je me fais fort de convaincre les quelques-uns qui ont pensé que c'était mieux de rester à l'ancienne formule" - François Werner, maire de Villers-lès-Nancy

Des flyers ont été distribués aux parents d'élèves de Villers avant l'été - Radio France
Des flyers ont été distribués aux parents d'élèves de Villers avant l'été © Radio France - Isabelle Baudriller

32% des communes de Meurthe-et-Moselle et 24% des communes des Vosges ont demandé une dérogation pour organiser le temps scolaire sur quatre jours. Les autres, comme Nancy, Epinal, Saint-Dié-des-Vosges, Toul, Pont-à-Mousson, Lunéville ont maintenu la semaine de quatre jours et demi. A Toul, 25 activités sportives et culturelles sont proposées aux écoliers depuis trois ans. "Le délai était trop court pour se retourner", estime le maire Alde Harmand.

Tout était organisé, les contrats avec les intervenants étaient déjà signés. C'était très difficile de revenir en arrière" - Alde Harmand, maire de Toul

Les rythmes scolaires : un sujet qui divise

Semaine de quatre jours ou quatre jours et demi ? Le sujet partage. Les syndicats enseignants sont divisés sur la question. La FCPE, principale fédération de parents d'élèves, y est défavorable. Pour Jean-Luc Aubert, psychologue à Nancy, spécialiste de l'enfance et de l'adolescence, l'important c'est la régularité dans l'organisation de la journée d'un enfant. "Attention, ça ne veut pas dire rigidité ! Si par exemple il mange à midi et 20h et s'il y a un décalage d'un quart d'heure, ce n'est pas grave. S'il va se coucher tous les soirs vers 20h30 - 21h et si le samedi soir, il va dormir à 23h de temps en temps, ce n'est pas grave non plus. L'important, c'est cette rythmicité qui le rend disponible pour les apprentissages."

Le ministère de l'Education nationale promet une évaluation scientifique de l'organisation du temps scolaire durant cette année 2017-2018.