Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rythmes scolaires : la semaine de 4 jours gagne du terrain dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Alors que notre département faisait jusqu'à maintenant figure d'exception, de plus en plus de communes landaises font le choix de repasser à la semaine de 4 jours. Si ça se confirme, à la rentrée 2021, une majorité d'écoliers landais n'aura plus école le mercredi.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - PQR/L'Est Républicain

De plus en plus de communes landaises font le choix du retour à  la semaine de 4 jours d'école (lundi, mardi, jeudi, vendredi).  Et pourtant, pendant longtemps, notre département a fait figure d’exception. La réformes des rythmes scolaires (instaurée en 2013) avait été bien mieux acceptée qu’ailleurs. Si bien qu’en 2017, quand les communes ont eu la possibilité de déroger à la règle des 4 jours et demi, elles n’étaient que 4 communes landaises à sauter le pas. 63, à la rentrée suivante (2018), 15 de plus en 2019, 5 en septembre dernier…

Au total, 87 communes landaises sont actuellement repassées à la semaine de 4 jours, soit un tiers des 260 communes qui ont une école. Cela représente 42% des écoliers du département. Au niveau national, plus de 8 communes sur 10 sont déjà revenues à la semaine de 4 jours.
Même si les 4 jours et demi restent majoritaires, il y a donc un réel grignotage. D'autant plus qu’à la rentrée prochaine, les deux plus grosses villes du département envisagent de basculer à leur tour.

3200 familles consultées dans l'agglomération montoise

Effectivement, les 4000 écoliers de l’agglomération de Mont-de-Marsan n’auront peut-être plus école le mercredi, dès la rentrée prochaine. L’idée n’est pas nouvelle. Dès 2018, une première consultation avait été menée, auprès de 3400 familles. Les résultats étaient très partagés, 50-50, pas de réelle tendance. Décision avait alors été prise de rester encore à la semaine de 4 jours et demi.
Deux ans plus tard donc, une autre consultation a été menée, en septembre dernier. 3200 familles ont été consultées, mais aussi 475 agents de l’agglo, et les maires des 18 communes. Et cette fois, même si le résultat est serré, il est légèrement favorable à un retour à la semaine de 4 jours. 

Les maires des 18 communes se sont réunis la semaine dernière pour aborder le sujet, et le retour de la semaine de 4 jours semble faire consensus. Rien n’est encore validé, la décision sera soumise au vote lors du conseil communautaire du mois de février. Le temps pour les maires qui le souhaitent de consulter leur conseil municipal. Le temps aussi que les conseils d’écoles se réunissent et se prononcent sur la question, dans les 39 établissements du territoire. Si ce retour à la semaine de 4 jours est validé, il sera accompagné de tout un tas de mesures, assure l’agglo. Notamment pour réorganiser l’accueil périscolaire. Il faudra en effet pouvoir proposer une solution de garde en centres de loisirs aux familles le mercredi matin.

Dax et le pays Tarusate 

A Dax aussi, on réfléchit sérieusement à cette question des rythmes scolaires. 55% des parents d’élèves se sont prononcés en faveur d'un retour à la semaine des 4 jours lors de la consultation lancée par la mairie début décembre. La mairie dacquoise prendra une décision sur le sujet mi-janvier, après avoir consulté les enseignants. 

Dans le reste du département, la communauté de communes du pays Tarusate a voté il y a quelques semaines le retour à 4 jours. Et la liste n'est pas exhaustive... 

Plus de 6 écoliers landais sur 10 

Pas sûr donc que l’exception landaise survive encore longtemps… Car si tout ça est acté (autrement dit, si l'agglo du Marsan, la ville de Dax, et la communauté de communes du pays Tarusate repassent effectivement à 4 jours), à la rentrée prochaine, le nombre de communes à 4 jours sera toujours minoritaire. Mais le nombre d’élèves, lui, sera majoritaire : désormais plus de 6 écoliers landais sur 10 n’auront plus école le mercredi.   Les collectivités qui souhaitent repasser à la semaine de 4 jours ont jusqu'au 1er mars pour déposer une demande de dérogation auprès de l'Inspection Académique. C'est en effet elle qui tranche en dernier ressort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess