Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rythmes scolaires : les écoles de Montpellier vont repasser à la semaine de quatre jours

jeudi 12 avril 2018 à 18:07 Par Thomas Biet, France Bleu Hérault

Plus de 90% des conseils d'école de Montpellier se sont prononcés pour le retour à la semaine de quatre jours. L'inspection d'académie devrait - sauf surprise - valider la décision d'ici le mois de juin pour un retour à l'ancienne formule dès la rentrée 2018.

Les représentants des parents d'élèves se sont majoritairement prononcés pour ce retour à la semaine de 4 jours
Les représentants des parents d'élèves se sont majoritairement prononcés pour ce retour à la semaine de 4 jours - Illustration

Montpellier, France

Les 124 écoles de Montpellier devraient retourner à la semaine de 4 jours à la rentrée prochaine. Tous les conseils d'école ont désormais voté. Plus de 90% se sont prononcés pour un retour à l'ancienne formule.  Par contre, les horaires de début et de fin de classe ne seront pas les mêmes partout. En effet, sur ce sujet, les conseils d'école sont beaucoup plus partagés. Certains établissements donneront cours de 8h45 à 16h45, d'autres de 8h30 à 16h30. Avec, dans les deux cas, une pause méridienne de deux heures, un temps périscolaire jusqu'à 17h30 et un accueil jusqu'à 18h30. Le temps périscolaire sera consacré à l'étude et à des jeux ludiques et pédagogiques. 

Ouverture d'un centre de loisirs

La FCPE de l'Hérault prend acte du changement et dit qu'elle respectera la volonté de la majorité des parents. Elle regrette toutefois les conditions de ces votes et l'absence d'un véritable débat démocratique. 

Reste à faire valider ces mesures par le Dasen, le directeur académique de l'éducation nationale. Son avis définitif est attendu début juin. La mairie de Montpellier prendra ensuite une délibération en Conseil municipal pour acter le changement de rythme scolaire.

La mairie assure également que ce changement sera sans incidence sur les finances et les personnels en charge du temps périscolaires. La semaine des 4 jours et demie coûtait 7 millions d'euros à la municipalité avec une aide de 3 millions d'euros de l'Etat (en baisse chaque année). Si la réforme est actée, l'aide de l'Etat disparaîtra mais le coût sera de 4 millions d'euros annuels. Un compte rond donc. Côté personnels, le nombre sera le même.  La mairie annonce également l'ouverture d'un centre de loisirs supplémentaire, à minima.

Les parents rencontrés sont assez partagés. Certains mettent en avant le retour à un rythme moins fatiguant pour les enfants. D'autres estiment que cette coupure du mercredi n'est pas forcément bénéfique. Beaucoup pointent la difficulté de trouver une solution le mercredi matin, lorsqu'ils travaillent.