Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rythmes scolaires : les enseignants réclament une harmonisation des horaires à Crest

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

À Crest, les enseignants montent au créneau sur la question des rythmes scolaires. Ils réclament une harmonisation des horaires avec le passage de la semaine à quatre jours dans les cinq écoles de la commune. Ils ont été reçus ce mardi à l'inspection académique de la Drôme.

Une trentaine de parents d'élèves et d'enseignants se sont rassemblés devant l’école Royannez de Crest lundi 12 avril.
Une trentaine de parents d'élèves et d'enseignants se sont rassemblés devant l’école Royannez de Crest lundi 12 avril. - DR

La question des rythmes scolaires fait débat à Crest. Une délégation d'enseignants a été reçue ce mardi à l'inspection académique de la Drôme. Dans trois écoles sur cinq, les élèves ont quatre jours et demi de classe par semaine alors que les autres sont sur un rythme de quatre jours. "Un vrai casse-tête", aussi bien pour les enseignants, les élèves que les parents, fustige le représentant de SNUipp-FSU, Florimond Guimard. Le syndicat des enseignants réclame l'harmonisation des rythmes à quatre jours dans les cinq écoles publiques de la commune, "votée par une majorité des membres des conseils d'école".  Mais le maire de Crest entend laisser le système en l'état.

La difficulté des remplacements

"Sans consensus entre les écoles et la mairie, le directeur académique ne tranchera pas", déplore Florimond Guimard, à la sortie de cette réunion. Le syndicaliste soulève le problème des remplacements : "Les enseignants absents le mercredi matin ne sont pas remplacés car les autres sont sur une semaine à quatre jours."

Parmi les parents d'élèves contre l'organisation sur quatre jours et demi, Justine Lamaunerie, mère de deux enfants scolarisés en maternelle à l'école Anne-Pierjean. "Ils finissent à 15h45 où ils font la sieste et globalement presque rien, regrette-t-elle. "Et il y a des activités qu'ils ne peuvent pas pratiquer le mercredi car ils ont école."

Préavis de grève pour la rentrée

Le maire de Crest souhaite maintenir les rythmes actuels pour laisser le choix aux parents. "Comme à Crest il n'y a pas de carte scolaire, les parents sont libres d'inscrire leurs enfants là où ils veulent, évidemment pour autant qu'il y ait des places, mais c'est une liberté que nous leur offrons." D'après Hervé Mariton, avec la mise en place de la semaine à quatre jours, les enfants sortiraient de classe plus tard et cela compromettrait le maintien des activités périscolaires.

En l'absence d'ajustement, le syndicat SNUipp-FSU envisage de déposer un préavis de grève pour la rentrée des vacances. Les horaires pour la prochaine rentrée de septembre de toutes les écoles drômoises seront arrêtés le 27 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess