Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saales : faute d'enseignants remplaçants, des élèves privés d'école la moitié de la semaine

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

A Saales, dans la Haute-Vallée de la Bruche, les 21 élèves de la classe de CP-CE1-CE2 de l'école des Fontaines doivent se contenter depuis près d’un mois de demi-semaines de classe. Leur enseignante absente pour plusieurs mois n’a été qu’à moitié remplacée, leurs parents ont lancé une pétition.

La mobilisation des parents d'élèves de Saales
La mobilisation des parents d'élèves de Saales © Radio France - Olivier Vogel

Ecole à l’école les lundis et mardis, devoirs à la maison le reste de la semaine. Pour les 21 élèves de la classe à trois niveaux, CP, CE1 et CE2, cela dure depuis la fin des vacances d'hiver, trois semaines. "C'est embêtant, c'est difficile pour les leçons qu'on connait pas, on est un peu en difficulté" expliquent plusieurs élèves.

On les aide tant bien que mal, mais c'est pas évident -- Une maman d'élève

Les parents d’élèves ont lancé une pétition qui a recueilli près de 500 signatures, d’autant que ce problème d’enseignants non-remplacés dure depuis des années à Saales. "Je trouve que c'est beaucoup les grandes villes qui sont privilégiées avant les petits villages", s'indigne l'une des signataires, "on les aide tant bien que mal, mais c'est pas évident" soupire une maman d'élève. Une autre envisage de changer sa fille d'école à la prochaine rentrée.

Pérenniser un poste de remplaçant.e pour la Haute-Vallée de la Bruche

Et si ce problème de non-remplacement ne date pas d’hier c’est parce que Saales est loin de Strasbourg et que le profil du poste ne suscite pas forcément l'enthousiasme. C’est l’avis du maire, Romain Mangeney, lui-même père d’un élève concerné : "Faire plus de soixante kilomètres pour aller enseigner en tant qu'enseignant contractuel dans une classe de trois niveaux, ça ne suscite pas, à mon sens, l'attrait des candidats". 

L'élu a appris qu’un second remplaçant contractuel arrivera finalement  le 1er avril pour compléter la semaine d’école, mais la solution, pour l’élu, serait de pérenniser un poste de remplaçant pour la Haute Vallée de la Bruche. 

A Schirrein, dans le nord de l'Alsace, les parents des élèves du CP rencontrent le même problème avec une enseignante absente depuis les dernières vacances et qui n'est pas remplacée. La vingtaine d'élèves est ainsi privée de classe toute la semaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess