Éducation

Saint-Brieuc : sept élèves au collège

Par Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel jeudi 1 septembre 2016 à 18:15 Mis à jour le vendredi 2 septembre 2016 à 8:40

François Chabanel dans le local de son établissement "Le Cours d'Armor" à Saint-Brieuc
François Chabanel dans le local de son établissement "Le Cours d'Armor" à Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

A Saint Brieuc, un professeur agrégé de mathématiques a démissionné de l’Éducation nationale pour créer un établissement privé où il souhaite expérimenter une pédagogie "plus motivante" pour les élèves.

Il y a deux ans François Chabanel, professeur agrégé de mathématiques au lycée Rabelais à Saint-Brieuc, démissionne de l’Éducation nationale. « C’est une décision que je mûrissais depuis longtemps », explique-t-il. "J'avais l’impression de piétiner et que le talent des élèves n’était pas assez mis en valeur. Il y a un véritable formatage dans le système classique, poursuit François Chabanel et ce formatage ne convient pas à des élèves qui pourtant ont des capacités honorables. Au bout du compte, on a une large proportion d’élèves démotivés ». François Chabanel va donc essayer d'enseigner"différemment" dans son établissement baptisé "Le Cours d'Armor" et situé dans un petit local près du centre de Saint-Brieuc à deux pas... d'un établissement "classique", le lycée Renan.

"Prof-instit" et accompagnateur 

François Chabanel qui se voit comme "un prof-instit et un accompagnateur" souhaite s'adapter à chaque élève et s'attarder plus longuement sur chaque matière "sous forme de modules comme des petits stages, sans passer du coq à l'âne". "J’ai enseigné pendant 20 ans, je sais qu’il n’y a pas de recette miracle et qu’il faudra faire des ajustements mais je suis assez confiant car des expériences du même genre portent leurs fruits et encouragent plus les élèves que le système classique".

François Chabannel : "il n'y a pas de recette miracle mais je suis assez confiant"

Sept élèves de  la 6ème à la seconde

Sept élèves de la 6ème à la seconde sont inscrits pour cette première rentrée."J’en avais marre du système scolaire de base, je voulais apprendre plus de choses et éviter de toujours réviser les mêmes choses", explique Adrien, 10 ans, qui vient de faire sa rentrée dans l’établissement en passant directement du CM1 à la 6ème. "Nous avons fait ce choix car la pédagogie est adapté à l’enfant. Tout va être orienté autour de ses capacités, ses besoins", explique la maman d'Adrien, Elisabeth Dufihol. "J’ai l’expérience de mes deux aînés - qui ont suivi un cursus classique – et je trouve qu’il y a du gâchis avec beaucoup de temps pour peu de résultats. Le risque c’est qu’Adrien n’ait pas acquis exactement les réflexes de l’enseignement classique mais je pense que lorsqu’on a appris à développer son intelligence, à réfléchir et à travailler, ce sont les meilleures armes pour passer ailleurs", ajoute la mère de famille.

Le Cours d'Armor est un établissement privé "hors contrat". Les frais d'inscriptions s'élèvent à 3500 euros par an.

Un collège pour sept élèves à Saint-Brieuc

Partager sur :