Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Saint-Etienne : Chloé, autiste Asperger, a eu son bac littéraire mention "très bien"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Chloé Girardi est autiste Asperger, malgré son handicap, elle a obtenu son bac mention "très bien" ce vendredi. Prochaine objectif pour elle : la fac d'anglais.

Chloé Girardi et sa maman Marie.
Chloé Girardi et sa maman Marie. © Radio France - Nérissa Hémani

Saint-Étienne, France

Réussir le bac brillamment avec un handicap, c'est possible !  Chloé, jeune Stéphanoise de 18 ans et autiste Asperger a obtenu son bac littéraire avec la mention "très bien" ce vendredi.  

Malgré son handicap, la jeune fille a besoin plusieurs fois par semaine de l'aide d'un AVS (auxiliaire de vie scolaire). Chloé est brillante mais ce résultat reste une surprise pour elle. "C'est un rêve qui se réalise, c'est incroyable,  je n'arrive pas à y croire" s'étonne encore la jeune fille qui a eu 16 de moyenne au bac. 

Tout est possible selon le handicap que l'on a — Chloé Girardi

La jeune fille va maintenant s'inscrire en fac d'anglais pour être "prof d'anglais". "Je refuse de faire une croix dessus malgré ma situation, je veux prouver que c'est possible à toutes les personnes qui ont moins de chance à cause de leur handicap" ajoute Chloé. 

Depuis son enfance ses parents se battent pour qu'elle soit scolarisée alors aujourd'hui ce résultat est une vraie fierté pour Marie sa maman mais elle appréhende surtout le passage à la fac. "C'est un peu la grande inconnue, on était tellement concentré sur le bac. Mais maintenant il n'y aura plus les mêmes encadrements qu'au lycée comme une auxiliaire de vie qu'on a eu jusqu'en terminale" s'inquiète la maman. 

Toutes deux vont aller se renseigner au bureau des personnes handicapées à la faculté de Saint-Etienne. La maman envisage également d'accompagner Chloé en cours les premiers jours.