Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne rejette largement le projet de fusion avec les universités lyonnaises

-
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'était le vote qui pouvait tout faire basculer. Son résultat est clair : le Conseil d'Administration de l'Université Jean Monnet ne veut pas de la fusion avec Lyon 1, Lyon 3 et l'ENS.

 L'université Jean Monnet restera uniquement stéphanoise.
L'université Jean Monnet restera uniquement stéphanoise. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

C'est la fin du feuilleton sur la fusion des universités stéphanoises et lyonnaises. La Fac Jean Monnet vient de frapper un grand coup en rejetant largement l'idée de cette fusion :  22 voix contre, 11 pour et 1 vote nul.

Les administrateurs ont donc exprimé clairement leur refus de voir l'université Jean Monnet quasiment avalée par Lyon 1, Lyon 3 et l'ENS. "On se sent tous très heureux, parce que c'était un combat difficile, long et acharné, résume Sylvain Excoffon, maître de conférence et membre du CA. On est arrivé à convaincre que l'Université de Saint-Etienne, à Saint-Etienne, pour les étudiants de Saint-Etienne, de la Loire, de Roanne, méritait de continuer à vivre."

L'idée était de peser plus à l'international mais avec ce vote négatif, le projet est purement et simplement abandonné. Un résultat logique au vu des doutes qui s’étaient accumulés ces dernière semaines autour du projet, selon Christophe Faverjon, maire d'Unieux et représentant de Saint-Etienne métropole au CA de l'Université : "les administrateurs ont estimé qu'il y avait trop de doutes. Dans l'état actuel, les statuts ne nous semblent pas en mesure de garantir l'autonomie de Saint-Etienne. Ces propositions n'ont pas été prises en compte par les présidences d'universités, d'où le vote contre."

Dans un discours à l'issue du vote, la présidente de l'Université Michèle Cottier reconnaît "une position claire de l'établissement" et parle d'ores et déjà de faire "un état des lieux de ce qu'il reste après la fin de ce processus Idex.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess