Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Saintes, professeurs et parents d'élèves ensemble pour lutter contre le harcèlement scolaire

mercredi 7 novembre 2018 à 20:26 Par Manon Derdevet, France Bleu La Rochelle

Le lycée Desclaude de Saintes a organisé ce mercredi 7 novembre une journée de conférences et d'ateliers pour lutter contre le harcèlement scolaire. L'occasion pour de nombreux professeurs et parents d'élèves de mieux déceler les souffrances des enfants et adolescents.

 Les élèves peuvent témoigner de leurs expériences de harcèlement scolaire
Les élèves peuvent témoigner de leurs expériences de harcèlement scolaire © Radio France - Manon Derdevet

Saintes, France

Jeudi 8 novembre est la journée de la lutte contre le harcèlement scolaire. Une journée anticipée par les Saintais au lycée Desclaude. L'équipe de l'établissement, en partenariat avec l'agglomération, a organisé une journée de rencontre autour du thème "bien-être et climat scolaire, face au mur, des solutions". 

L'objectif de cette opération à laquelle a participé des parents d'élèves, des professeurs mais aussi une médecin spécialiste du harcèlement ou encore des représentants du parquet de Saintes était de mieux expliquer les mécanismes du harcèlement scolaire et les manières de lutter contre ce phénomène. 

"Il faut que les adultes ne se sentent plus démunis." Docteure Nicole Catheline

Pour commencer, les professeurs apprennent à reconnaître les cas de harcèlement scolaire. C'est la spécialité du docteur Nicole Catheline, pédopsychiatre à l'hôpital de Poitiers. "Il faut faire attention à tous les changements de comportements de l'enfant et _repérer les signes qui pourront montrer aux adultes comment poser les questions, comment accompagner l'enfant pour qu'il révèle les choses_" explique-t-elle.

700.000 élèves harcelés en France en 2017

Parmi les centaines de professeurs et de parents d'élèves présents, tous ont déjà connu ou vu des cas de harcèlement. _"Parce qu'un enfant est trop petit, trop gros, par racisme ou par homophobie, il y a énormément de cas différents et donc d'élèves touchés"explique Elisabeth dont l'enfant a été victime de harcèlement. "Le problème c'est que les parents et les enfants n'osent pas aller voir les chefs d'établissements car ils ont peur de leurs réactions (...) Les observateurs du harcèlement qui voient les choses et ne disent rien sont tout aussi responsables_" condamne-t-elle. 

"Les harceleurs ne supportent pas la différence" Kevin 16 ans

Clément et Kevin sont tous les deux en classe de Seconde dans ce lycée et ont déjà été témoins de harcèlement au cours de leur scolarité. Kevin explique même avoir fait l'objet de critiques et d'insultes il y a quelques années. "Ils me trouvaient trop petit par rapport à eux alors il se moquaient de moi et ils m'insultaient", se rappelle ce grand jeune homme de 16 ans.

Pour son ami Clément, "il faut aider aussi bien les victimes que ceux qui les embêtent car s'ils font ça, c'est qu'ils ne sont pas bien dans leur peau" analyse l'adolescent.

Un travail à faire donc avec tous les élèves dès le plus jeune âge, c'est la leçon de cette journée. En parler, pour lutter contre le harcèlement scolaire.