Éducation

Sécurité dans les écoles: "Nous devons être prêts à toutes les éventualités" selon le recteur de l'Académie de Rennes

Par Justine Sauvage, France Bleu Armorique jeudi 1 septembre 2016 à 9:37

Une rentrée 2016 placée sous le signe de la sécurité
Une rentrée 2016 placée sous le signe de la sécurité © Maxppp - Maxppp

A l'occasion de la rentrée 2016, le recteur de l'Académie de Rennes était l'invité de France Bleu Armorique ce jeudi. L'occasion de parler notamment de la sécurité dans les établissements scolaires et de la réforme du collège.

618 000 petits Bretons retournent à l'école ce jeudi. Une rentrée 2016 placée sous le signe de la sécurité après les attentats. Thierry Terret le recteur de l'Académie de Rennes était dans les studios de France Bleu Armorique pour apporter des réponses mais aussi rassurer les parents et les enseignants.

"Nous ciblons les zones les plus vulnérables" Thierry Terret recteur de l'Académie de Rennes

"Le nombre d'adultes dans les établissements ne va pas augmenter, mais nous renforçons la sécurité aux abords" précise-t-il. Mais "il est impossible de mettre quelqu'un devant chaque élève, nous ciblons donc les zones les plus vulnérables".

 "Il ne faut pas créer de climat anxiogène" selon le recteur de l'Académie de Rennes

Des informations précises ont été données aux chefs d'établissement concernant la mise en place des mesures de sécurité a expliqué le Recteur sur France Bleu Armorique, "certaines seront données aux parents, d'autres aux élèves".

Les effectifs en Bretagne

Séverine une auditrice de Laillé a appelé France Bleu Armorique pour demander au Recteur ce qui était fait concernant les effectifs. "La sécurité c'est aussi au quotidien, mais comment faire à 31 par classe?" demande-t-elle. Thierry Terret lui répond que la "si la démographie est forte en Ille-et-Vilaine, ce n'est pas le cas ailleurs en Bretagne".

"Depuis 4 ans, nous avons recruté 730 nouveaux enseignants en Bretagne donc les effectifs en classe doivent baisser" Thierry Terret le recteur de l'académie de Rennes

La réforme des collèges

Sur la réforme des collèges, le recteur a affirmé sur France Bleu Armorique que les enseignants allaient être accompagnés cette année pour la mise en place des nouveaux programmes. Sur la fermeture des collèges, notamment celui de Vannes, ou l'an prochain celui de Saint-Malo, le recteur explique que "c'est une décision du département que l'éducation nationale accompagne". "Il s'agit d'assurer plus de mixité sociale, mais ça permet aussi de réguler les problèmes de démographie"

Interview à réécouter en intégralité ici.

Partager sur :