Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Saint-Denis : le département lance un appel aux journalistes pour intervenir dans 130 collèges publics

-
Par , France Bleu Paris

Le département de la Seine-Saint-Denis a lancé un appel, ce mercredi, aux journalistes, associations et autres professionnels des médias pour intervenir dans les 130 collèges publics du territoire.

Le département de la Seine-Saint-Denis lance un appel aux journalistes pour intervenir dans 130 collèges publics
Le département de la Seine-Saint-Denis lance un appel aux journalistes pour intervenir dans 130 collèges publics © Radio France - Hajera Mohammad

Après l'attentat de Conflans-Saint-Honorine qui a coûté la vie de Samuel Paty, le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a décidé de renforcer ses actions autour de l'éducation aux médias. Il a lancé, ce mercredi 28 octobre 2020, à Gagny, un appel à 130 journalistes pour intervenir dans les 130 collèges publics du territoire.

Renforcer l'éducation aux médias

L'appel est également adressé aux autres professionnels des médias, associations ou structures intervenant dans ce domaine et sur les questions de la liberté d'expression. Stéphane Troussel, le président (PS) du département a rappelé que la collectivité s'était déjà engagée après les attentats de janvier 2015 à Paris, qui ont visé notamment la rédaction de Charlie Hebdo, sur le sujet. Des "classes médias" ont été créées et depuis 2017, des journalistes sont invités en résidence, tout au long de l'année scolaire, dans quatre collèges de la Seine-Saint-Denis. "Mais il faut aller plus loin", a martelé l'élu. "Nos élèves aujourd'hui, sont confrontés à une multitude d'informations avec des sources de plus en plus nombreuses. Avec un journaliste dont le métier est de confronter ces sources, d'y réfléchir, et bien on va apporter ce savoir-faire aux jeunes". 

Un journaliste dans chaque collège

Le département invite tous les journalistes volontaires à parrainer ou marrainer un collège du département pour y intervenir régulièrement auprès des élèves et monter des projet avec eux. Plusieurs journalistes se sont déjà portés volontaires et plusieurs groupes de médias se sont engagés aussi. Antoine Guelaud était d'ailleurs présent ce mercredi, à Gagny, pour représenter le groupe TF1-LCI, ainsi qu'Eric Valmir, secrétaire général de l'Information de Radio France. Violette Voldoire, co-fondatrice de Radio Parleur et actuellement en résidence dans un collège du Pré Saint-Gervais est venue partager son expérience.

Le dessinateur de presse Plantu, président d'honneur de l'association Cartooning for peace
Le dessinateur de presse Plantu, président d'honneur de l'association Cartooning for peace © Radio France - Hajera Mohammad

Le dessinateur de presse Plantu était également présent. Il est président d'honneur de l'association Cartooning for Peace qui est déjà intervenue auprès de 1.000 élèves issus de 20 collèges de la Seine-Saint-Denis. Pour lui, le sujet de la liberté d'expression doit être abordé sereinement avec les jeunes et surtout ne pas leur donner des leçons. "Il faut les écouter surtout, les laisser dire même si ça dérapent parfois...ne jamais être arrogant", "il faut leur dire qu'ils peuvent être d'accord ou pas d'accord, mais dans ce cas il faut argumenter et qu'on les écoute, qu'on les respecte".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess