Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Service national universel : de 160 à 180 jeunes de Loire-Atlantique sélectionnés pour l'expérimentation

lundi 4 mars 2019 à 18:19 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Depuis ce lundi, les jeunes de Loire-Atlantique qui ont 16 ans cette année peuvent postuler pour participer à l'expérimentation du service national universel en juin prochain. Le 44 fait partie des 13 départements qui vont tester le SNU.

Tous les jours, les jeunes qui feront leur service national universel assisteront à la levée du drapeau
Tous les jours, les jeunes qui feront leur service national universel assisteront à la levée du drapeau © Maxppp -

Loire-Atlantique, France

Pour tester le nouveau service national universel, au mois de juin, c'est maintenant que ça se passe. Le gouvernement vient de lancer le site internet pour postuler pour la première phase, celle de "cohésion" qui durera 15 jours du 16 au 28 juin prochain. Ça concerne les jeunes de Loire-Atlantique puisque le département est l'un des 13 à tester ce service civique nouvelle version.

Seulement deux conditions : avoir 16 ans cette année et avoir fini le collège

Une fois toutes les candidatures reçues (jusqu'au 19 avril), ce sont entre 160 et 180 jeunes de Loire-Atlantique qui vont être sélectionnés. Les deux seules conditions, c'est d'avoir 16 ans cette année et d'avoir fini le collège. Ensuite, dans l'idéal, la préfecture voudrait qu'il y ait autant de filles que de garçons et des profils très différents les uns des autres. Des lycéens du centre-ville de Nantes, des quartiers, de la campagne, des premiers de la classe, des décrocheurs, des apprentis... Bref, tout ce qui fait la jeunesse du 44.

La Loire-Atlantique fait partie des 13 départements qui vont expérimenter le SNU - Visactu
La Loire-Atlantique fait partie des 13 départements qui vont expérimenter le SNU © Visactu -

Des jeunes de Loire-Atlantique peut-être envoyés jusqu'en Guyane

Ces ados, ils vont être dispatchés dans les 12 autres départements qui testent ce service national universel. Ils pourront donc aller dans les Hautes-Pyrénées, dans les Ardennes ou dans le Val d'Oise, par exemple, et même jusqu'en Guyane. Ils y feront à la fois des bilans : de santé, de maîtrise du français, des activités et des formations aux premiers secours, pour savoir réagir en cas d'attentat et aussi une initiation au code de la route.

De 160 à 180 jeunes venus des autres départements à Guérande

Dans le même temps, le même nombre de jeunes va venir en Loire-Atlantique. Ils seront hébergés au lycée Olivier-Guichard de Guérande. Un établissement où il y a un internat et où, fin juin, il ne se passe quasiment plus rien. Il n'y a pas d'épreuve du bac et presque plus de cours.

Les ados seront répartis par petits groupes de 10 appelés des "maisonnées", avec deux encadrants qui vont être recrutés et formés. Des détenteurs du Bafa (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateurs) mais aussi des militaires puisque, tous les jours, il y aura la levée du drapeau et la Marseillaise.

Course d'orientation, nettoyage des plages et... épluchage de patates

Parmi les activité déjà envisagées pour les jeunes qui viendront à Guérande, il y a une course d'orientation, le nettoyage des plages et apprendre à lire une fiche de paye pour savoir à quoi correspond chaque ligne. Ils participeront aussi tous à la vie collective, pour faire à manger notamment. Pas forcément tous les repas, mais ils pourront par exemple éplucher les patates.

Et pour leur service national universel, ces jeunes porteront peut-être des tenues créées par les élèves du lycée Léonard de Vinci de Nantes. Ils font partie des 13 établissements qui participent au concours pour faire l'uniforme.