Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Simulation d'attentat au lycée Barthou de Pau

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu
Pau, France

Un exercice de confinement, pour tester la réaction des élèves et des enseignants en cas d'attaque terroriste a été organisé mardi au lycée Barthou. Un pompier et un policier ont ensuite débriefé l'équipe de direction.

Véhicule de pompiers. (Illustration)
Véhicule de pompiers. (Illustration) © Radio France - Oanna Favennec

Il est 16h au lycée Barthou ce mardi après-midi lorsqu'une sonnerie retentit. C'est le signal pour que les élèves se réfugient sous les tables, à la demande des professeurs. Ils vont y rester 15 min, en silence, comme si des terroristes étaient en train de déambuler dans les couloirs du lycée, et qu'il ne fallait pas se faire repérer.

Tout s'est bien passé, il faut juste qu'on améliore la communication entre les professeurs

Le proviseur se félicite du bon déroulé de cet entraînement.

Le proviseur du lycée Barthou, Alain Vaujany, est satisfait de l'exercice : "les forces de l'ordre nous ont dit que tout c'est bien passé. Il faut simplement que les communications entre professeurs, de salle en salle, soit plus efficace en cas de réelle attaque".

Des élèves pas vraiment impliqués

Les 800 élèves qui étaient présents lors de l'exercice avaient été prévenus à l'avance. Du coup, ça a été compliqué de les impliquer réellement dans l'exercice. "Franchement, on s'ennuyait sous la table. On chuchotait, on était même sur nos portables", racontent les jeunes qui ont participé à cet entraînement.

Les élèves sont plutôt morts de rire, face à cet exercice.

De nouveaux exercices du même genre vont être organisés très prochainement dans tous les lycées du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu