Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le prix de la cantine diminue de moitié à Boves

-
Par , France Bleu Picardie

La mesure a été votée le quatre septembre dernier et sera effective au premier octobre. La mairie de Boves diminue de moitié le prix du repas à la cantine. L'excédent dégagé grâce aux taxes sur les entreprises et notamment Amazon a permis cette décision forcément très appréciée par les parents.

Le prix des repas à la cantine de Boves passera de quatre à deux euros à partir du premier octobre (illustration)
Le prix des repas à la cantine de Boves passera de quatre à deux euros à partir du premier octobre (illustration) © Maxppp - SALESSE Florian

Boves, France

A partir du premier octobre prochain, manger à la cantine de l'école maternelle et primaire de Boves, près d'Amiens coûtera deux euros au lieu de quatre. Cette baisse a été validée le quatre septembre dernier en conseil municipal comme l'a relevé le Courrier Picard. 

"Nous avons, au cours des dix dernières années construit un restaurant scolaire, un centre de loisirs, une crèche, on a refait une classe. Il y a une politique engagée pour l'enfance", poursuit l'élu. "Jusqu'à maintenant nous avons fait cela sur le dos de la bête. C'est à dire que nous n'avons pas augmenté les impôts ou pas sensiblement. On a essayé de faire avec ce que l'on avait."

Daniel Parisot, maire de Boves

400.000 euros de taxe foncière d'Amazon

Mais Boves touche maintenant les recettes de taxes des nombreuses entreprises et notamment Amazon qui se sont installées ces dernières années sur la zone d'activité commerciale. "Amazon c'est plus de 400.000 euros de taxe foncière", détaille le maire Daniel Parisot pour qui il est "logique" qu'une partie de cet excédent retourne aux parents dans le cadre de cette politique de l'enfance. 

Un gros coup de pouce pour les parents

A la sortie de l'école, les parents en question sont forcément ravi de cette baisse de moitié du prix de la cantine. "C'est un plus, ma fille va un à deux jours par semaine à la cantine, si elle veut y aller quatre jours, elle pourra", explique Émeline. 

Des parents d'élèves de l'école de Boves

Choix de la station

France Bleu