Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sommes-nous trop exigeants avec nos enfants ? Symptômes et solutions

-
Par , , France Bleu

Une semaine après la rentrée, Églantine Éméyé et son invitée, Aline Nativel Id Hammou, psychologue clinicienne spécialisée dans le domaine de l’enfance, de l’adolescence et de la famille, nous parle de la charge mentale que l'on peut faire subir à nos enfants.

Bonnes notes, devoirs, cours de soutien scolaire, activités sportives et artistiques... Serions-nous trop exigeant avec nos enfants ?  En voulant trop bien faire pour que nos enfants soient parfaits et qu'ils deviennent des adultes épanouis, nous faisons peser sur eux une lourde charge mentale qui génère de l'anxiété.

Dans l'émission C'est déjà demain, Aline Nativel Id Hammou nous apprend que l'"enfant parfait" n'existe pas et qu'il est primordial que les parents l'accompagnent dans sa construction individuelle sans lui mettre de pression.

Mais qu'est-ce que la charge mentale ?

On entend par charge mentale de l'enfant sa peur de l'échec suite à nos attentes de performance et de réussite.

C'est ce que je dis aux parents : c'est un tout petit bout de vous-mêmes, ce n'est pas un mini-moi.

Quels sont les signes d'une charge mentale de l'enfant ?

Plusieurs signes doivent alerter les parents.

La fatigue physique

Un enfant en charge mentale est littéralement épuisé. Etat que l'enfant va verbaliser en disant fréquemment "je suis fatigué". C'est toujours la notion de répétition qui est a prendre en compte.

Il se peut que ça soit autre chose, c'est pour cela qu'il est recommandé de faire un bilan de santé.

Les troubles de l'humeur

L'enfant a tendance à être triste. La difficulté, c'est qu'il veut faire plaisir à ses adultes de référence (parents, famille, professeurs, entraîneur sportif...) et qu'il va donc plus ou moins masqué cette tristesse.

A contrario, un enfant qui se veut moins "parfait" ne subit pas cette charge mentale car il est hors des clous mentaux. En disant non à ses adultes de référence et en argumentant, il développe sa propre personnalité et c'est le signe d'une bonne santé mentale.

Les troubles du sommeil

Il faut faire attention aux troubles du sommeil, aux troubles de l'endormissement avec des réveils nocturnes, souvent accompagnés de cauchemars

Les troubles relationnels

L'autre point important, ce sont les troubles relationnels vis-à-vis des enfants du même âge alors qu'ils sont très voire trop à l'aise avec les adultes.

Quelles sont les solutions pour y remédier ?

La situation n'est pas désespérée, il existe des solutions.

Faire une auto-évaluation parentale

Cette étape est primordiale car elle permet de prendre du recul sur ce que l'on attend de notre enfant, sur ce qu'on désire, sur ce que l'on projette sur lui. À partir de là, une prise de conscience s'opère sur le fait qu'on lui en demande trop. 

Un changement d'emploi du temps familial et de l'enfant s'impose et il faut se poser ces questions : Qu'est-ce qu'on lui impose ? Qu'est ce qu'il aime vraiment faire? 

Il faut faire du tri et alléger son emploi du temps.

Lui apprendre l'ennui

Il faut aussi accepter que son enfant se repose plus et qu'il apprenne l'ennui même si celui-ci a mauvaise presse. Contrairement à ce qu'on pense, l'ennui est un merveilleux capteur de développement chez l'enfant

Que les parents ne se mettent pas la pression

Il y a beaucoup de parents qui se mettent énormément de pression sur leur propre parentalité. S'en délester fera du bien à toute la famille.

Le dialogue

Le dernier point important consiste à faire des réunions de famille pour savoir si tout le monde va bien et ainsi être attentif aux attentions, aux intentions et aux émotions de son enfant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess