Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Tarnos : nouvelle mobilisation des parents d'élèves de l'école Poueymidou contre la suppression d'une classe

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque

Les parents d'élèves de l'école primaire Daniel Poueymidou à Tarnos manifesteront ce mercredi. Ils s'opposent à la fermeture d'une classe à la rentrée de septembre. L'Inspecteur d'Académie des Landes a acté cette fermeture en février alors que l'école enregistrait 152 inscriptions d'élèves.

Les parents d'élèves ont accroché une banderole à l'entrée de l'école pour s'opposer à la fermeture d'une classe actée pour la rentrée de septembre
Les parents d'élèves ont accroché une banderole à l'entrée de l'école pour s'opposer à la fermeture d'une classe actée pour la rentrée de septembre - Yannick Xart

Tarnos, France

Les parents d'élèves de l'école primaire Daniel Poueymidou à Tarnos remettent le couvert. Après une première mobilisation le mercredi 3 avril, ils manifesteront à nouveau ce mercredi matin à 11 heures 15 devant l'établissement. Ils s'opposent à la fermeture d'une classe à la rentrée de septembre. 

L'Inspecteur d'Académie des Landes a acté cette fermeture de classe en février dernier alors que l'école enregistrait 152 inscriptions d'élèves. Insuffisant pour Luc Pham pour maintenir sept classes du CP au CM2 dans cette école où quatorze élèves en situation de handicap sont scolarisés à l'école primaire Daniel Poueymidou rappellent les parents.

Isabelle Arnaud-Dupérou représente les parents d'élèves de cette école. Sa fille Agathe, 7 ans, est scolarisée sur place. Elle dénonce la logique de l'Inspecteur d'Académie. Selon cette maman, l'Inspecteur d'Académie leur a fait savoir que quand la fermeture de classe a été décidée avec 152 enfants inscrits, la mairie de Tarnos aurait dû refuser les inscriptions qui ont suivi pour les diriger vers les autres écoles de la ville, peu importe si c'est à l'autre bout de la commune.

"À l'heure où nous parle d'écologie, d'utiliser moins notre voiture, on nous propose d'inscrire nos enfants à l'opposé de notre résidence. C'est un peu aberrant !" Isabelle Arnaud-Dupérou représente les parents d'élèves de l'école Daniel Poueymidou à Tarnos

"Il y a plein de construction en cours à côté de l'école" explique Isabelle Arnaud-Dupérou. "Les familles ne pourront pas inscrire leurs enfants à l'école qui est en bas de leur immeuble poursuit la déléguée des parents d'élèves. Ils devront prendre leur voiture pour aller à l'autre bout de la ville dans je ne sais pas quelle école car sur Tarnos, l'an dernier, deux autres écoles, ont eu une classe fermée et sont donc surchargées".

Isabelle Arnaud-Dupérou déléguée des parents d'élèves de l'école Poueymidou à Tarnos dénonce la logique de l'Inspecteur d'Académie

Le directeur de cabinet de l'Inspecteur d'Académie des Landes confirme qu'il a bien été demandé, je cite, "une répartition plus harmonieuse" dans les écoles de Tarnos. Serge Tauziet précise qu'il n'est pas question de faire faire des kilomètres aux familles, mais d'opérer, si c'est possible, un travail de lissage des effectifs. L'idée, c'est d'éviter d'avoir des établissements surchargés et d'autres où le nombre d'élèves est bas.  

Il peut donc y avoir une modification du principe de la carte scolaire pour les nouveaux arrivants explique Serge Tauziet, mais il ne s'agit pas de sortir  des élèves de leurs écoles.  Le directeur de cabinet de l'Inspecteur d'Académie des Landes rappelle aussi que pour l'école primaire Daniel Poueymidou, l'inspection d'académie juge le taux d'encadrement acceptable même avec une fermeture de classe. Il y aura 27 enfants par classe selon les parents d'élèves.

Même si, en principe, l'Inspecteur d'Académie, ne revient pas sur les fermetures de classe déjà prononcées, la situation de l'école Daniel Poueymidou de Tarnos sera examinée en Comité Technique Spécial Départemental le 20 juin prochain.