Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tarnos : rassemblement de parents d'élèves mercredi devant l'école Poueymidou

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne

Une action des parents d'élèves de Tarnos mercredi en fin de matinée. Une cinquantaine de parents et leurs enfants se sont rassemblés à midi devant l'école primaire Poueymidou. Ils protestaient contre le projet de l'inspecteur d'académie de supprimer une classe à la rentrée prochaine.

Le rassemblement sous la pluie devant Poueymidou
Le rassemblement sous la pluie devant Poueymidou © Radio France - Jacques Pons

Les parents d'élèves de l'école Poueymidou ne comprennent pas. En mars dernier, le DASEN (l'inspecteur d'académie) leur a annoncé qu'une classe serait supprimée dans l'établissement. Nous sommes en avril, et mercredi à midi, une cinquantaine de parents et leurs enfants se sont rassemblés devant l'école pour protester.

Leur délégué, Yannick Xart, parle de "logique comptable" de l'inspecteur ; "pour eux, l'explication elle est simple. C'est une explication de chiffres. Le groupe Poueymidou est passé à un taux d'élèves par classe de 23. C’était trop pour eux. Donc il fallait rehausser ce nombre d'élèves" En supprimant une classe, la moyenne remonte à 26 élèves. Pour Yannick Xart les justifications de l'inspecteur sont "exclusivement mathématiques"

La mobilisation devant l'école maternelle Durroty à deux pas de Poueymidou
La mobilisation devant l'école maternelle Durroty à deux pas de Poueymidou © Radio France - Jacques Pons

Plusieurs niveaux dans les classes de Poueymidou à la rentrée prochaine

Mais cela signifie aussi plusieurs niveaux différents dans une même classe. Aujourd'hui, l'école Poueymidou accueille 7 classes + une ULIS (unité spécialisée pour l'inclusion scolaire) (moyenne : 22,93 enfants par classe). A la rentrée prochaine, si la suppression est actée, il n'y aura plus que 6 classes et une section ULIS (moyenne de 26,33 enfants par classe).

Tout se jouera avant juin

Le délégué des parents d'élèves du groupe scolaire Durroty-Poueymidou tentera jusqu'en juin de faire fléchir l'inspection. Pour Yannick Xart,  pour répondre à la logique comptable de l'Education Nationale il faudrait qu'une dizaine d'élèves supplémentaires s'inscrivent dans l'école Poueymidou à la rentée prochaine. Tout se jouera en juin prochain.

Le délégué des parents d'élèves Yannick Xart

C'est l'incompréhension qu'on exprime depuis qu'on a appris la nouvelle — Isabelle Dufau, adjointe au maire de Tarnos

Ce mercredi, les parents d'élèves ont été soutenu par plusieurs élus du conseil municipal de Tarnos dont le maire Jean-Marc Lespade et l'adjointe au maire en charge de l'éducation Isabelle Dufau.

L'adjointe au maire de Tarnos en charge de l'éducation, Isabelle Dufau

la mobilisation des parents d'élèves mercredi
la mobilisation des parents d'élèves mercredi © Radio France - Jacques Pons

Une journée nationale d'action ce jeudi

Ce jeudi, plusieurs syndicats lancent une journée d'action nationale contre la politique éducative du gouvernement. A Bayonne, par exemple, un rassemblement se tiendra à 12h30 devant le groupe scolaire des arènes. Les parents d'élèves d'Ascain prévoient, eux, une action de blocage dans la matinée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess