Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Tarnos : rassemblement de parents d'élèves mercredi devant l'école Poueymidou

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne

Une action des parents d'élèves de Tarnos mercredi en fin de matinée. Une cinquantaine de parents et leurs enfants se sont rassemblés à midi devant l'école primaire Poueymidou. Ils protestaient contre le projet de l'inspecteur d'académie de supprimer une classe à la rentrée prochaine.

Le rassemblement sous la pluie devant Poueymidou
Le rassemblement sous la pluie devant Poueymidou © Radio France - Jacques Pons

Tarnos, France

Les parents d'élèves de l'école Poueymidou ne comprennent pas. En mars dernier, le DASEN (l'inspecteur d'académie) leur a annoncé qu'une classe serait supprimée dans l'établissement. Nous sommes en avril, et mercredi à midi, une cinquantaine de parents et leurs enfants se sont rassemblés devant l'école pour protester.

Leur délégué, Yannick Xart, parle de "logique comptable" de l'inspecteur ; "pour eux, l'explication elle est simple. C'est une explication de chiffres. Le groupe Poueymidou est passé à un taux d'élèves par classe de 23. C’était trop pour eux. Donc il fallait rehausser ce nombre d'élèves" En supprimant une classe, la moyenne remonte à 26 élèves. Pour Yannick Xart les justifications de l'inspecteur sont "exclusivement mathématiques"

La mobilisation devant l'école maternelle Durroty à deux pas de Poueymidou - Radio France
La mobilisation devant l'école maternelle Durroty à deux pas de Poueymidou © Radio France - Jacques Pons

Plusieurs niveaux dans les classes de Poueymidou à la rentrée prochaine

Mais cela signifie aussi plusieurs niveaux différents dans une même classe. Aujourd'hui, l'école Poueymidou accueille 7 classes + une ULIS (unité spécialisée pour l'inclusion scolaire) (moyenne : 22,93 enfants par classe). A la rentrée prochaine, si la suppression est actée, il n'y aura plus que 6 classes et une section ULIS (moyenne de 26,33 enfants par classe).

Tout se jouera avant juin

Le délégué des parents d'élèves du groupe scolaire Durroty-Poueymidou tentera jusqu'en juin de faire fléchir l'inspection. Pour Yannick Xart,  pour répondre à la logique comptable de l'Education Nationale il faudrait qu'une dizaine d'élèves supplémentaires s'inscrivent dans l'école Poueymidou à la rentée prochaine. Tout se jouera en juin prochain.

Le délégué des parents d'élèves Yannick Xart

C'est l'incompréhension qu'on exprime depuis qu'on a appris la nouvelle — Isabelle Dufau, adjointe au maire de Tarnos

Ce mercredi, les parents d'élèves ont été soutenu par plusieurs élus du conseil municipal de Tarnos dont le maire Jean-Marc Lespade et l'adjointe au maire en charge de l'éducation Isabelle Dufau.

L'adjointe au maire de Tarnos en charge de l'éducation, Isabelle Dufau

la mobilisation des parents d'élèves mercredi - Radio France
la mobilisation des parents d'élèves mercredi © Radio France - Jacques Pons

Une journée nationale d'action ce jeudi

Ce jeudi, plusieurs syndicats lancent une journée d'action nationale contre la politique éducative du gouvernement. A Bayonne, par exemple, un rassemblement se tiendra à 12h30 devant le groupe scolaire des arènes. Les parents d'élèves d'Ascain prévoient, eux, une action de blocage dans la matinée. 

Choix de la station

France Bleu