Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tests salivaires, auto-tests: "nous n'avons toujours rien" dit Fleur Bidon, Directrice d'école en Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

Tests salivaires, auto-tests... "Nous n'avons toujours rien pour l'instant" a dit ce lundi matin sur France Bleu Limousin Fleur Bidon, Directrice d'école en Haute-Vienne et membre du syndicat d'enseignants SNU-Ipp, en ce jour de rentrée sous "protocole renforcé" dans les maternelles et primaires.

Rentrée scolaire (image d'illustration)
Rentrée scolaire (image d'illustration) © Maxppp - Clementz Michel

Tests salivaires, auto-tests, "nous n'avons toujours rien pour l'instant," a dit ce lundi matin Fleur Bidon, directrice d'école à Saint-Sylvestre en Haute-Vienne et membre du syndicat d'enseignants SNU-Ipp. Elle était l'invitée de France Bleu Limousin à 8h15, en ce jour de rentrée sous "protocole renforcé" dans les écoles maternelles et primaires, théoriquement dotées de tests salivaires pour les élèves et d'auto-tests pour les enseignants. "Nous sommes habitués depuis plus d'un an à avoir les informations par les médias et pas par notre hiérarchie" indique-t-elle. "Il y a les annonces, et il y a la réalité, on attend, on ne sait pas" a-t-elle précisé, précisant que ces tests "sont des leviers, mais que ce n'est pas suffisant".

Plusieurs leviers à actionner

Car selon Fleur Bidon, il y a plusieurs leviers à actionner, comme "une politique massive de tests salivaires dans toutes les écoles, des locaux équipés en capteurs de CO2 afin de voir si on aère correctement les classes, la fourniture de masques chirurgicaux pour les élèves et pour les personnels (enseignants mais aussi AESH et ATSEM) et puis on demande surtout la création de postes enseignants statutaires, de postes de psychologues, de postes administratifs".

Interrogée sur le peu d'engouement à se faire vacciner observé chez les enseignants de plus de 55 ans, alors  depuis qu'ils sont classés en métiers "prioritaires" depuis une huitaine de jours, Fleur Bidon a indiqué qu'ils avaient reçu "un mail dans leur boîte professionnelle au milieu des vacances, donc je ne suis pas sûre que l'information soit arrivée, et on ne leur laisse pas le choix du vaccin alors que certains enseignants ne souhaitent pas être vaccinés à l'AstraZénéca". Sur ce plan là également, la Directrice d'école a demandé une vraie politique de vaccination pour la rentrée de septembre où il faut que tout le monde soit vacciné".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess