Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

VIDÉO - À Grenoble, tintamarre contre les réformes des retraites et du bac au rectorat

-
Par , France Bleu Isère

300 manifestants ont tapé sur des casseroles sous les fenêtres du rectorat de Grenoble ce mercredi après-midi pour demander le retrait des réformes de la retraite et du Bac. Un certain nombre sont allés ensuite envahir les étages de la Direction académique de l'Éducation nationale.

Des casseroles et des drapeaux sur le parvis du rectorat à Grenoble
Des casseroles et des drapeaux sur le parvis du rectorat à Grenoble © Radio France - Véronique Saviuc

Grenoble, France

Devant les portes du rectorat à Grenoble, les manifestants ont déposé une pile de manuels scolaires rendus obsolètes par la réforme du baccalauréat. Ainsi qu'un cercueil pour symboliser la mise à mort de l'Éducation par leur ministre Jean-Michel Blanquer.

Des manuels obsolètes et un cercueil devant la porte du Rectorat - Radio France
Des manuels obsolètes et un cercueil devant la porte du Rectorat © Radio France - Véronique Saviuc

Sur le parvis, plusieurs centaines de personnes, et des drapeaux aux couleurs des syndicats opposés à la réforme des retraites, CGT, FSU, Solidaires, Sud, CNT. Pas de slogans pour ce rassemblement, juste des casseroles et des percussions pour accompagner d'un grand tintamarre le rassemblement. 

De nombreuses banderoles ont été déployées sur la pelouse du rectorat, avant qu'une délégation d'une dizaine de personnes avec les différents syndicats d'enseignants des premiers et seconds degrés soit reçue par les services du rectorat.

Des slogans en clin d'oeil à la répartie d'Emmanuel Macron à un enseignant mercredi à Pau - Radio France
Des slogans en clin d'oeil à la répartie d'Emmanuel Macron à un enseignant mercredi à Pau © Radio France - Véronique Saviuc
Des banderoles tendues devant le Rectorat de Grenoble en attendant la sortie de la délégation - Radio France
Des banderoles tendues devant le Rectorat de Grenoble en attendant la sortie de la délégation © Radio France - Véronique Saviuc

Pendant ce temps, 200 des manifestants ont mené une "opération éclair" à la Direction Académique des Services de l'Education Nationale : ils se sont engouffrés dans les escaliers pour obtenir une audience aux cris de "Ça va péter" . 

Les manifestants ont été invités à partir. Ils ont tenu une AG dans la cour de la Cité administrative avant de se  disperser dans le calme vers 17h30. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu