Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les nageurs de Talence ne veulent pas passer une année de plus sans piscine universitaire

mercredi 18 avril 2018 à 19:08 Par Aurélie Bambuck, France Bleu Gironde

Les utilisateurs de la piscine universitaire de Talence vont encore devoir patienter. Fermée pour travaux depuis avril 2017, elle ne rouvrira pas en septembre 2018 comme prévu mais au premier trimestre 2019. Une pétition est lancée pour obtenir un bassin mobile durant les travaux.

Le chantier de la piscine universitaire de Talence va se poursuivre jusqu'en 2019
Le chantier de la piscine universitaire de Talence va se poursuivre jusqu'en 2019 - Capture d'écran google maps

Les utilisateurs de la piscine universitaire de Talence sont privés de bassin depuis 1 an. Le site est fermé pour travaux depuis avril 2017. Ces travaux devaient  s'achever en septembre 2018, mais à cause de problèmes techniques, la réouverture est programmée pour le premier trimestre 2019. Une nouvelle saison blanche s'annonce donc pour les étudiants en staps,les scolaires, mais également les nageurs de haut niveau du CREPS. 

Plusieurs centaines d'étudiants, scolaires, usagers sont privés de piscine. Le gouvernement veut faire une nation de sportifs pour 2024, mais il y a des soucis de travaux de piscine dans les villes qui sont loin de Paris. — Alain de Carlo, le secrétaire académique du SNEP FSU Bordeaux

Un club de natation qui perd ses adhérents

La section natation du Bordeaux Etudiants Clubs, fait partie des utilisateurs de la piscine universitaire, mais un an après le début des travaux, elle a déjà perdu plusieurs centaines d'adhérents.

On a réussi à garder une petite centaine d'adhérents, mais on a été obligé de sacrifier notre école de natation. On va avoir beaucoup de mal à s'en remettre si on doit continuer un an comme ça. — Christian Pierrat, président du BEC

Christian Pierrat le président du BEC

Un bassin mobile pour régler le problème

Pour ne pas vivre une saison de plus sans piscine, les utilisateurs se mobilisent pour obtenir un bassin mobile. Ils ont ainsi lancé une pétition 

On préconise l'achat d'un bassin mobile qui pourrait ensuite être utilisé pour d'autres rénovations de piscine dans l'agglomération bordelaise. 

Et Alain de Carlo d'ajouter que les arguments ont convaincu, mais il faut maintenant contraindre à des prises de décision pour qu'un bassin mobile ouvre pour septembre 2018

Alain de Carlo, secrétaire académique SNEP FSU