Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Toulouse : au moins une trentaine d'écoliers n'ont pas de toit, le DAL lance un cri d'alarme

jeudi 26 octobre 2017 à 6:01 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Occitanie et France Bleu

Alors que la ville de Toulouse organise à partir de ce jeudi la journée des Droits de l'Enfant, le DAL 31 dénonce l'inertie de la mairie et de la préfecture. Selon l'association au moins une trentaine d'enfants scolarisés n'ont pas de logement fixe.

Cette famille albanaise est à la rue depuis plus d'une semaine à Toulouse
Cette famille albanaise est à la rue depuis plus d'une semaine à Toulouse © Radio France - Jeanne marie Marco

Toulouse, France

Depuis le début de l'année scolaire le sujet est chaque jour d'actualité. Selon le Droit au logement 31 une trentaine d'enfants scolarisés à Toulouse n'ont pas de logement fixe. À quelques jours du début de la trêve hivernale l'association interpelle une nouvelle fois mairie et préfecture. La journée des Droits de l'Enfant (20 novembre) est organisée à partir de ce jeudi 26 octobre place du Capitole à Toulouse.

14 familles concernées

Selon le Droit au logement 31 au moins quatorze familles seraient dans cette situation à Toulouse "chaque semaine on a au moins quatre ou cinq nouvelles familles qui arrivent dans nos permanences et qui sont dans cette situation" assure François Piquemal le porte-parole de l'association qui a lancé depuis désormais un an l'opération Un toit pour apprendre. Les enfants vont à l'école la journée et le soir ils sont "'soit à la rue soit menacés de l'être, soit dans des hébergements de fortune ou dans des chambres d'hôtel surpeuplées" explique le responsable.

Cette trentaine d'enfants est repartie sur les collèges et écoles toulousain(e)s: école Bayard-Matabiau, George Sand, Clémence Isaure, Sermet, collège Berthelot. Dans tous ces établissements des actions sont régulièrement organisées par les parents d'élèves et associations.

La mairie renvoie sur la préfecture

La mairie de Toulouse ne souhaite pas réagir sur ce sujet "c'est la compétence de l'Etat" nous dit-on. La Préfecture de la Haute-Garonne répond que "chaque jour des familles sont prises en charge et d'autres arrivent régulièrement sur Toulouse [...] À ce jour, 424 personnes sont prises en charge à l'hôtel".

C'est dans ce contexte que Toulouse organise à partir de ce jeudi et jusqu'à demain vendredi la journée internationale des Droits de l'Enfant. Un "village des droits" ouvre à 12h30 place du Capitole avec diverses animations et activités pour les enfants.

Des bonbons ou un toit

Pour se faire entendre et espérer obtenir une réaction de la mairie de Toulouse et/ou de la préfecture de la Haute-Garonne, le DAL Toulouse 31 organise une manifestation mardi 31 octobre jour de la fête d'Halloween et veille de la trêve hivernale (1er novembre). Cette action "Des bonbons ou un toit" est organisée place du Capitole à partir de 10 heures.

Le 31 octobre est une bonne date pour que les pitchounes demandent au Maire de la ville "Des bonbons au un toit — DAL Toulouse

Le DAL Toulouse réclame des avancées concrètes pour ces familles toulousaines et espère que la mairie s'engagera très vite à ce qu'aucun enfant ne dorme à la rue pendant la trêve hivernale et au delà.