Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : l'école à la maison

Toulouse : seulement une école sur trois le 11 mai, réouverture des crèches

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a détaillé à la presse ce 24 avril le début des modalités de la rentrée scolaire du 11 mai prochain. Toutes les classes de grande section CP et CM2 ne pourront pas reprendre, contrairement aux préconisations du ministre de l'Education.

Une partie seulement des enfants vont retourner à l'école dès le 11 mai
Une partie seulement des enfants vont retourner à l'école dès le 11 mai © Radio France - Gaëlle Fontenit

La rentrée "progressive" se fera à partir du 11 mai, Emmanuel Macron l'a annoncé dans un discours avant les précisions apportées par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education. Cependant, la situation ne sera pas uniforme dans toutes les villes. Jean-Luc Moudenc, le maire, a fait un point ce vendredi 24 avril sur les modalités de la rentrée du 11 mai.

Une école sur trois, avec cantine

Selon le maire de Toulouse, seulement une école sur trois rouvrira ses classes le 11 mai. Cela représente 3000 à 4000 élèves sur les 35 000 des écoles toulousaines. "Nous ne pourrons pas accueillir la totalité des tranches de classe que le ministre a évoqué" (CM2, CP, Grande Section) a précisé Jean-Luc Moudenc. Comme partout ailleurs et selon la volonté du Président de la République : "les parents auront la liberté de ne pas envoyer leur enfant à l'école"

Concernant les dispositions prises à l'école, la "doctrine sanitaire" sera connue en début de semaine prochaine, le gouvernement l'a annoncé aux maires lors d'une visioconférence hier (jeudi). Les agents techniques et ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) seront équipés de masques "artisanaux", actuellement en cours de fabrication par l'atelier couture du théâtre du capitole. Dans la mesure du possible, la restauration scolaire sera assurée : "la doctrine sanitaire nous dira quelles distances observer, on ne s'interdit rien".

La cantine se déroulera peut-être dans nos réfectoires, dans d'autres salles, dans le préau s'il fait beau - JL Moudenc

La fameuse "doctrine" précisera aussi si les élèves seront équipés de masques, ou non. Emmanuel Macron a dit au maire jeudi 23 avril qu'il attendait les préconisations des experts scientifiques pour prendre sa décision. À noter que les masques distribués par Toulouse Métropole seront "réglables" et pourront donc être ajustés à la taille enfant.

Réouverture des crèches

"Nous prévoyons la réouverture des crèches municipales" a indiqué Jean-Luc Moudenc. La doctrine sanitaire reçue pour les écoles servira pour les crèches. "Nous avons commencé à prendre contact avec les parents qui ont des enfants dans les crèches municipales pour savoir s'ils étaient intéressés ou non : 40% ne le sont pas". Un chiffre qui pourrait s'assouplir avec l'arrivée de la doctrine sanitaire.

Précision : à l'époque de l'écriture de l'article (24 avril), la municipalité avait répondu que "certaines" crèches rouvriraient. Il est désormais question de la réouverture de l'intégralité des crèches municipales (27 avril).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess