Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Tours : grève et manifestation des enseignants du lycée Balzac ce lundi

-
Par , France Bleu Touraine

Les enseignants du lycée Balzac à Tours sont en grève ce lundi matin pour dénoncer la baisse de moyens et les effets négatifs de la réforme du bac. Ils ont manifesté Place Jean Jaurès.

Le mouvement est très suivi avec 75% de grévistes selon les enseignants
Le mouvement est très suivi avec 75% de grévistes selon les enseignants - Une enseignante du lycée Balzac

Tours, France

Les enseignants du lycée Balzac de Tours sont en grève ce lundi 28 janvier contre la réforme du lycée et la baisse de moyens. La grève est très suivie selon les syndicats qui parlent de 75% de grévistes pour un effectif de 78 enseignants. Les lycéens peuvent accéder à l'établissement même si très peu de cours sont assurés.

Les enseignants du Lycée Balzac, Place Jean Jaurès - Aucun(e)
Les enseignants du Lycée Balzac, Place Jean Jaurès - Une enseignante du lycée Balzac

Les enseignants se sont rendus en milieu de matinée Place Jean Jaurès pour alerter l'opinion sur la réforme du bac qui selon les enseignants,  n'est pas simplifiée mais surtout coûte moins chère à l'Etat. Les professeurs du lycée Balzac dénoncent l'insuffisance de moyens accordée à l'établissement pour la prochaine rentrée, sans parler de celle de 2020. Les heures d'enseignement vont baisser, et donc des postes vont être mathématiquement supprimés selon les enseignants. Ils expliquent par exemple que des heures d'orientation à destination des élèves de seconde sont déjà supprimées.