Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : au moins 450.000 manifestants dans une cinquantaine de villes
Éducation

Tours : le lycée Grandmont fermé, faute de chauffage

-
Par , , France Bleu Touraine

Plusieurs fuites, dont une sous le rond point juste en face du lycée Grandmont, causent une panne de chauffage dans l'établissement depuis mardi 5 novembre. Avant le weekend du 11 novembre, l'administration a décidé de fermer l'établissement et son internat pendant deux jours, jusqu'au 14 novembre.

L'entrée principale du lycée Grandmont ne devrait pas voir revenir d'élèves avant vendredi 15 novembre.
L'entrée principale du lycée Grandmont ne devrait pas voir revenir d'élèves avant vendredi 15 novembre. © Radio France - Perrine Roguet

Tours, France

Le lycée Grandmont, le plus grand établissement d'Indre-et-Loire, accueille plus de 2.400 élèves dont 500 en internat. Vendredi 8 novembre, avant un weekend prolongé, l'administration a décidé de le poursuivre, en fermant l'établissement jusqu'au 14 novembre inclus. 

En cause, une panne de chauffage qui a refroidi tout l'établissement. Parmi les lycéens rencontrés, certains affirment qu'il a fait jusqu'à 14 degrés dans certains bâtiments d'internat. La principale fuite qui a bloqué le chauffage du lycée serait notamment localisée sous le rond point, juste en face de l'entrée. 

C'est inutile de repeindre les murs de certains bâtiments quand ils sont mal-isolés - un élève de terminale

"Dans les chambres il fait froid, dans les douches il fait froid" s'exclame Paul, en internat depuis son arrivée au lycée, il y a trois ans. "Pendant l'année scolaire, l'internat ça devient notre première maison" explique de son coté Lilian. 

De leur coté, les externes ne boudaient pas leur joie, vendredi soir, d'avoir deux jours de repos en plus. "Les enseignants nous ont détesté quand on a annoncé la fermeture du lycée en plein cours, car il fallu gérer les élèves, surexcités après" explique une employée du lycée.  "Le problème c'était surtout le matin, parce qu'après les classes sont réchauffées par la présence des élèves" affirme Clara, en seconde.

Trois chaudières au fioul vont être installées provisoirement

La région déclare de son côté que trois chaudières au fioul vont être installées et seront opérationnelles à partir de vendredi 15 novembre.

Elle précise que la restauration du lycée, également utilisée par d’autres établissements, restera ouverte, avec un chauffage d’appoint.

La Région assure qu'elle va mobiliser les fonds nécessaires et lancer immédiatement les travaux à réaliser sur l’ensemble des canalisations du Lycée. "La réfection intégrale des canalisations était prévue pour l'été prochain donc nous allons avancer les travaux et mettre en place les dispositions pour que la situation revienne très rapidement à la normale" explique Cathy Munsch-Masset, 2ème vice-Présidente du Conseil régional déléguée à l'éducation et à l'apprentissage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu