Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : les parents du collège Lamartine lancent une pétition, les élèves sont privés de cantine sur site

-
Par , France Bleu Touraine

Depuis 2017, les demi-pensionnaires du collège Lamartine de Tours sont contraints d'aller déjeuner au lycée professionnel Bayet, à 500m, en longeant des axes fréquentés. Le collège n'a pas de cantine en site propre. Inquiets, les parents d'élèves lancent une pétition et manifestent ce jeudi.

Mélanie Bourdonnault, parent d'élève du collège Lamartine de Tours, avec dans ses mains la pétition
Mélanie Bourdonnault, parent d'élève du collège Lamartine de Tours, avec dans ses mains la pétition © Radio France - Romain Dézèque

Pour déjeuner à la cantine, les 150 élèves demi-pensionnaires du collège Lamartine de Tours sont obligés de se déplacer à 500 mètres de là, au lycée professionnel Albert-Bayet. Et pour cause : ils n'ont pas de cantine en site propre depuis 2017. "Ce n'est pas tant la distance qui nous inquiète, c'est le fait qu'il faille traverser plusieurs routes passagères et avec des adolescents qui ne sont pas forcément très disciplinés" explique Florent Barbault, le représentant des parents d'élèves, "désolé de dramatiser mais on préfère se mobiliser sur une pétition plutôt que, dans un an, se mobiliser sur une marche blanche quand il y aura eu un drame".

La moins mauvaise des solutions - Jean-Gérard Paumier, président du département d'Indre-et-Loire

Un trajet qui engendre également une perte de temps pour les élèves, qui n'ont généralement qu'une heure pour déjeuner : "lorsqu'on arrive à la cantine, on passe chacun notre tour et si on est dernier du groupe, on n'a pas beaucoup de temps pour manger, parfois cinq ou dix minutes" raconte Aude, élève de 3ème, également représentante au conseil d'administration de l'établissement. 

Temps de parcours entre le collège Lamartine et le lycée Bayet, via Google Map
Temps de parcours entre le collège Lamartine et le lycée Bayet, via Google Map -

Les parents d'élèves ont donc profité de la campagne électorale pour lancer une pétition la semaine dernière. Une pétition adressée aux élus, notamment ceux du département d'Indre-et-Loire puisque c'est le département qui a la responsabilité des collèges. "Le département nous propose une solution qui ne nous satisfait pas, à savoir l'agrandissement du réfectoire du lycée Bayet" regrette Florent Barbault. En effet, le département s'est engagé en décembre 2020 auprès de la région Centre-Val de Loire - responsable des lycées - à verser une enveloppe de 584.000 euros pour les travaux du lycée Bayet, "ce qui permettra de retrouver un temps de pause méridienne classique tout en, nous le concevons, n'apportant pas une solution pleinement satisfaisante pour les déplacements" dit le communiqué du département. 

Un projet de cantine dans l'école Racault prendrait du temps

Les parents plaident pour l'installation d'une cantine dans les locaux de l'école Racault, collée au collège Lamartine, alors pourquoi ne pas répondre précisément à leur demande ? "Pour faire ce que souhaitent les parents, il faut qu'il puisse y avoir un projet partagé, financé et programmé conjointement par la ville de Tours [en charge des écoles, ndlr] et le département" explique Jean-Gérard Paumier, le président du département d'Indre-et-Loire. "Cela n'était pas possible dans un délai rapide, c'est-à-dire d'ici 2026. Donc on ne voulait pas se retrouver le bec dans l'eau, d'autant que la région nous avait bien dit que l'accueil était temporaire si nous ne participions pas à son projet. C'était la moins mauvaise des solutions. Mais sur un moyen terme, tout est ouvert."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess