Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Tours : ville étudiante la plus chère pour les transports en commun juste après Paris

-
Par , France Bleu Touraine

C'est ce qui ressort de l'enquête de l'UNEF sur le coût de la vie étudiante. Si l'on prend l'ensemble des critères, Tours se classe à la 28e place pour le coût de la vie étudiante.

Illustration amphithéâtre
Illustration amphithéâtre © Maxppp - Nouvelle République/Maxppp

Tours, France

Dans son enquête annuelle sur le coût de la vie étudiante, l'Unef vient d'épingler la ville de Tours, ville la plus chère pour l'abonnement transport annuel : 331 euros/an. La capitale tourangelle se situe juste après Paris, ville la plus chère avec un abonnement transport de 342 euros annuel. L'Unef, le syndicat étudiant, estime qu'il est urgent de réduire le coût du demi-tarif étudiant pour les jeunes de la Métropole. D'autant plus que l'Unef constate une légère augmentation du prix des loyers. 

Dans cette enquête annuelle, l'UNEF prend 3 critères pour évaluer le coût de la vie étudiante :

  • Les charges fixes : alimentation, frais d'inscription, dépenses de consommation
  • Les loyers
  • Le coût annuel des transports pour les étudiants non-boursiers

Tours se classe en 28e position si l'on prend en compte tous les critères

Si on prend l'ensemble de ces critères, la ville de Tours se classe en 28e position pour le coût de la vie étudiante avec un total de dépenses de 794 euros/mois, soit une hausse de 2,27% (le logement étant le poste le plus lourd).