Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "tout est prêt" pour la rentrée scolaire, estime la rectrice de l’académie de Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

A la veille de la rentrée scolaire, Agnès Walch Mension-Rigau, rectrice de l’académie de Reims était l’invitée de France Bleu Champagne Ardenne ce lundi 31 août. La rectrice a tenu à rassurer parents d’élèves et enseignants pour cette rentrée scolaire marquée par l’épidémie de la Covid-19.

 Agnès Walch Mension-Rigau, rectrice de l’académie de Reims
Agnès Walch Mension-Rigau, rectrice de l’académie de Reims © Radio France - Timothé Rouvière

"Tout est prêt. On a un protocole extrêmement précis et clair", le message de la rectrice de l’académie de Reims est très clair lui aussi. "Tous les services de l’Etat et notamment l’Agence régionale de santé, sont là pour nous aider s’il y avait le moindre problème. Donc nous sommes tout à fait prêt, à la fois pour accueillir les élèves parce qu’il est important qu’ils retrouvent leurs enseignants en présentiel. Il est aussi important qu’on les protège et les services de santé vont nous aider à le faire. Ils ont déterminé un protocole très clair, le port du masque pour tous les adultes et pour tous les collégiens et les lycéens, avec les gestes barrières qu’il ne faudra pas manquer de continuer à appliquer, le lavage des mains, l’aération des salles de classe très fréquemment. On a fait en mai et en juin un protocole à peu près similaire et on a réussi à accueillir les élèves donc nous espérons que ce sera le cas aussi maintenant", précise Agnès Walch Mension-Rigau, invitée de France Bleu Champagne Ardenne ce lundi.

"Des inquiétudes légitimes"

Pourtant, malgré ce protocole sanitaire, l’inquiétude des parents d’élève est encore grande, pas certains qu’il puisse être appliqué convenablement partout.  "Cette inquiétude est légitime. Elle est même bienfaisante parce qu’on constate que dans certaines catégories de population, il y a une insouciance par rapport au virus et il ne faudrait pas du tout qu’on pense qu’il n’est plus là. Au contraire, il faut être très vigilant pour maintenir les gestes barrières, pour les apprendre aux enfants, pour que ceux-ci continuent à les pratiquer. Donc cette inquiétude est non seulement légitime mais elle est positive parce que les parents appellent encore à être vigilant et à rester vigilant dans les mois à venir", dit la rectrice.

Le protocole peut d’ailleurs évoluer au cours de l’année. Je pense que toutes les situations sont à peu près envisagées et puis ensuite, les adultes feront avec beaucoup de bon sens 

Le port du masque est obligatoire pour les adultes et les élèves à partir du collège. L’une des inquiétudes des parents c’est notamment le respect du port du masque. Comment être sûr qu’il sera porté ?  "Tous les établissements vont avoir leur propre manière de faire. Mais quand les enfants arrivent dans l’établissement, on leur demande de mettre leur masque systématiquement s’ils ne l’ont pas. Mais ce que je peux vous dire c’est qu’ils auront pris les transports scolaires où le masque est obligatoire. Ils auront parfois été dans la rue où le masque est aussi obligatoire, donc il n’y a pas de raison de l’enlever quand ils arrivent dans les établissements. On va veiller à ce que tous les élèves portent un masque et les adultes seront vigilants", précise Agnès Walch Mension-Rigau.

Sport, musique et port du masque obligatoire

Le port du masque interroge aussi dans certaines matières. Faut-il le porter lors des cours d’EPS ? Toutes les pratiques sportives sont-elles envisagées ? Des questions aussi lors des cours de musique. Comment chanter ou jouer de la flûte quand on est masqué par exemple ?  "Les professeurs vont se référer au protocole et il est prévu un certain nombre de cas où quand il y a la distance physique, on peut par exemple quand on chante ou quand on fait de la musique, enlever le masque dans des conditions biens particulières. Tous les professeurs vont être informés de ce protocole qui peut d’ailleurs évoluer au cours de l’année. Je pense que toutes les situations sont à peu près envisagées et puis ensuite, les adultes feront avec beaucoup de bon sens", indique la rectrice de l’académie de Reims.

Agnès Walch Mension-Rigau au micro France Bleu de Vianney Smiarowski

Choix de la station

À venir dansDanssecondess