Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trente professeurs du collège de la Canner en grève ce jeudi pour réclamer un changement de direction

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Trente professeurs du collège de Kédange sur Canner se sont mis en grève ce jeudi pour réclamer le départ de leur principale, arrivée en septembre dernier. Ils dénoncent des manquements inédits de la part de la direction dans la gestion de l'établissement et la relation avec les élèves.

Les enseignants dénoncent un manque d'écoute et de respect de la part de la Direction
Les enseignants dénoncent un manque d'écoute et de respect de la part de la Direction © Radio France - Natacha Kadur

Trente professeurs du collège de la Canner, à Kédange-sur-Canner, se sont mis en grève ce jeudi pour réclamer le départ de leur principale, arrivée  à la rentrée dernière. Ils relèvent de nombreux dysfonctionnements dans la gestion de l'établissement qui menace le bon déroulement de leur enseignement et de la scolarité des élèves selon eux.

« Manque de respect »

Près des trois-quarts des enseignants, sur les 45 que compte l'établissement, ont voulu marquer le coup à cette occasion en siégeant devant le collège ce jeudi, brandissant des affiches qui réclament « du changement. » 

Les enseignants font état de conditions de travail nettement dégradés depuis la rentrée, et mettent en cause leur nouvelle direction. À commencer par l'attitude de la principale avec les élèves et ce, dès le début de l'année scolaire : « La Direction ne s'est même pas présentée aux nouveaux élèves le jour de la rentrée, notamment les petits de 6ème. Quand les élèves disent bonjour, on ne leur répond pas toujours. », explique Kevin, professeur d'histoire-géographie. 

D'après les élèves interrogés devant l'établissement, il y a de trop nombreux problèmes d'organisation sur l'emploi du temps des élèves ou sur la tenue des examens du brevet par exemple. Théa, élève de quatrième, explique en avoir fait les frais : «  On avait par exemple une professeure absente pendant quelques mois et on se retrouvait avec quatre heures de permanence le mardi. On leur a signalé et ils ne changeaient rien. Nous avons écrit une lettre en début d'année qui a été jetée à la poubelle, un deuxième lettre a été jetée à la poubelle, c'est pour ça que nous avons fait ce blocus », explique la collégienne.  Des élèves ont effectivement fait une tentative de blocage de l'établissement en décembre dernier. 

Trente professeurs sur quarante-cinq se sont mobilisés
Trente professeurs sur quarante-cinq se sont mobilisés © Radio France - Natacha Kadur

Discipline et sécurité

Cet événement s'ajoute à d'autres incidents qui ne sont pas de nature à rassurer Laetitia, maman d'une élève de 6ème  : « Il y a eu plusieurs choses depuis le début de l'année, notamment une tentative d'intrusion dans l'établissement , qui lui ont un peu fait peur » dit-elle en parlant de Lisa, sa fille. Des gendarmes se sont déplacés lors de cet incident, et d'autres problèmes de discipline ont été évoqués au sein de l'établissement : « Il y a déjà eu des fumigènes dans la cour. Ma fille associe tout cela au collège car c'est sa première année. On espère plus de sécurité et on espère pour les profs qu'ils soient plus entendus et mieux compris », ajoute cette parent d'élève. 

Kevin, professeur d'histoire-géographie, affirme que les sanctions prises par la Direction ne sont pas toujours à la hauteur. Face à ces difficultés, les tentatives de dialogue des enseignants n'ont vraisemblablement pas abouti : « On ne se sent pas écoutés » résume Valérie, professeure de français.

Le collège de Kédange sur Canner figure parmi les meilleurs établissements publics du département, avec un taux de réussite au brevet proche de 99%
Le collège de Kédange sur Canner figure parmi les meilleurs établissements publics du département, avec un taux de réussite au brevet proche de 99% © Radio France - Natacha Kadur

Enquête administrative 

Les professeurs ont été reçus à deux reprises par les services du rectorat de l’académie pour éclaircir la situation. Contactée par France Bleu, la Direction académique indique que l'administration a connaissance de l'expression des difficultés de l'établissement et va lancer une enquête administrative.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess