Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Un bain de jouvence pour François Hollande au lycée de Val-de-Reuil

François Hollande a répondu ce jeudi matin à l'invitation d'élèves du lycée Marc Bloch, à Val-de-Reuil, dans l'Eure. Pendant près d'une heure et demie, l'ancien chef de l'État a répondu aux questions des élèves sur le thème de l'Europe.

François Hollande était ce jeudi matin au lycée Marc Bloch de Val de Reuil pour échanger sur l'Europe avec des élèves
François Hollande était ce jeudi matin au lycée Marc Bloch de Val de Reuil pour échanger sur l'Europe avec des élèves © Radio France - Laurent Philippot

Val-de-Reuil, France

"Mais pourquoi il vient à Val-de-Reuil, c'est paumé ici", quelques élèves n'en reviennent toujours pas d'avoir pu échanger avec l'ancien Président de la République ce jeudi matin au lycée Marc Bloch de Val-de-Reuil. François Hollande avait lancé un appel sur Twitter début février pour rencontrer des jeunes et débattre sur l'Europe, à un mois et demi des élections européennes. Relations internationales, terrorisme, environnement ou réforme du baccalauréat, François Hollande a répondu à toutes les questions et a su conquérir son auditoire. 

Kevin, élève de Terminale se lance le premier et demande à l'ancien Président de préciser ses récents propos sur l'arrivée prochaine de l'extrême-droite au pouvoir en France. "Il y a une montée des nationalismes partout dans le monde, au-delà de l'Europe, vous le voyez avec Donald Trump" lui répond François Hollande qui tient à nuancer sa déclaration qui a beaucoup fait réagir : "j'ai dit, si rien n'était fait, il n'y a pas de raison que la France échappe à cette tendance-là si la démocratie ne se met pas au travers"

"Il ne suffit pas d'avoir peur pour conjurer le danger, il faut argumenter", estime François Hollande

Mathias, élève se seconde, diagnostiqué  autiste Asperger, interpelle François Hollande sur l'école inclusive - Radio France
Mathias, élève se seconde, diagnostiqué autiste Asperger, interpelle François Hollande sur l'école inclusive © Radio France - Laurent Philippot

"Monsieur le Président, pensez-vous qu'il y a un risque de sortie de la France de l'Union européenne ?" interpelle Sacha, élève en Première ES. Non répond François Hollande, "ceux qui étaient pour la sortie de la France ne disent plus rien depuis quelques mois, car quand on voit ce qui se passe au Royaume-Uni, c'est inquiétant".  Certains sujets touchent encore plus les élèves, le refus d'accueil des migrants de l'Aquarius ou le dérèglement climatique.  François Hollande salue alors la mobilisation de la jeunesse sur ce sujet mais doit reconnaître que "l'Europe n'a pas les moyens de lutter contre le réchauffement climatique" et se dit en faveur de sanctions en cas de non-respect des engagements de l'accord de Paris. 

Une candidature unique à gauche pour les élections européennes ? 

C'est Alan, élève de seconde, qui met les pieds dans le plat. La réponse n'arrive que plusieurs minutes plus tard, après une longue explication sur le fait que chaque parti est rattaché à un groupe européen et que c'est ça qu'il faut regarder, car "on n'élit pas de président de l'Europe"

C'est mieux d'être uni que divisé, mais on ne peut pas forcer l'union, ce sont les électeurs qui forcent l'union" - François Hollande

Une candidature unique de la gauche ? François Hollande répond à Alan

Les élèves avaient préparé leurs interventions, François Hollande a dû affronter un feu nourri de questions sur la réforme du baccalauréat qui inquiète cette élève de seconde et à laquelle les enseignants du lycée sont opposés, ou sur les droits d'auteurs. Moussa, jeune Franco-sénégalais, veut savoir pourquoi ses parents ne peuvent pas voter aux élections locales alors que François Hollande s'y était engagé. L'ancien chef de l'État plaide la maladresse, "j'aurais dû présenter le texte qui nécessitait une réforme de la constitution. Si le texte n'était pas passé, ce sont les sénateurs qui en auraient porté la responsabilité", explique François Hollande qui place beaucoup d'espoir dans cette jeunesse. 

Le temps des selfies, un moment très apprécié des élèves du lycée  - Radio France
Le temps des selfies, un moment très apprécié des élèves du lycée © Radio France - Laurent Philippot

À l'issue de la conférence débat, François Hollande s'est prêté aux selfies des élèves alors qu'à l'extérieur de la salle, l'attendait une cinquantaine d'élèves qui voulaient leur photo avec l'ancien président, qui, déjà, doit reprendre la route pour battre la campagne.  

Nous aussi, on veut notre photo : ils attendent François Hollande à la sortie de la conférence  - Radio France
Nous aussi, on veut notre photo : ils attendent François Hollande à la sortie de la conférence © Radio France - Laurent Philippot