Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un "brevet informatique" pour tous les élèves de 3e

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Cette année, tous les élèves de 3e en France passent un "brevet informatique". En Côte-d'Or c'est en ce moment. Les élèves s’entraînent depuis septembre et doivent désormais montrer qu'ils savent utiliser un logiciel de traitement de texte ou faire une recherche dans un moteur de recherche.

Un jeune élève de 3e répond à un questionnaire sur le logiciel "Pix"
Un jeune élève de 3e répond à un questionnaire sur le logiciel "Pix" © Radio France - Nourhane Mahmoudi

Nous connaissons tous le Brevet des collèges. Maintenant il existe aussi un "brevet informatique", un examen mis en place en 2018. Il est obligatoire depuis cette année et est destiné aux élèves de 3e. Ils se sont entraînés depuis septembre sur un logiciel appelé "Pix" et passent maintenant leur "certification". En Côte-d'Or, ça se passe en ce moment.

Le but : savoir utiliser les outils informatiques comme les logiciels de traitement de texte ou les tableurs, savoir utiliser correctement les réseaux sociaux ou encore savoir gérer leurs données personnelles sur internet. Le programme compte même un volet qui traite du cyberharcèlement et comment réagir face à cela. 

Les élèves ont 5 compétences sur 16 à valider pour obtenir leur certification.
Les élèves ont 5 compétences sur 16 à valider pour obtenir leur certification. © Radio France - Nourhane Mahmoudi

"Un programme complet"

Ce sont les professeurs de technologie qui supervisent l'apprentissage puis l'examen. Au collège Champollion à Dijon, c'est Christophe Gautheron qui s'en occupe. "Le programme est vraiment très complet. Les élèves s'entraînent tout au long de l'année sur un logiciel qui s'appelle Pix. Ils ont même leur compte personnel" explique-t-il. 

Le jour de l'examen, les élèves se connectent sur leur compte, et passent la certification. L'examen se présente sous la forme d'un questionnaire, et d'exercices pratiques. S'ils ont un doute sur une réponse, ils peuvent même aller la chercher sur internet. 

Mais l'apprentissage ne s'arrête pas lorsque les élèves quittent le collège pour le lycée. "Ce qui est bien avec ce système, c'est que l'apprentissage des compétences se poursuit au lycée. Et en terminale, les élèves auront également un autre examen" poursuit-il. Puis après le bac, l'apprentissage des outils informatique se poursuit dans l'enseignement supérieur. "La technologie évolue, et cela permet aux élèves de garder le rythme durant l'intégralité de leur scolarité, dans le secondaire comme dans le supérieur" conclut-il. 

Remettre les élèves sur un pied d'égalité

Au collège Champollion, les évaluations se terminent en ce moment. La directrice de l'établissement, Karine Voltz, est ravie que cet examen soit devenu obligatoire. "Avec le premier confinement, on a bien vu qu'un fossé s'est créé entre les élèves qui ont accès aux outils informatiques, et ceux dont ce n'est pas le cas" explique-t-elle.

Elle estime que tous les élèves ne partent donc pas avec les mêmes avantages. "On fait notre maximum pour accompagner ceux qui sont victimes de la fracture numérique. Certains d'entre eux n'ont qu'un téléphone pour étudier, alors évidemment ils ont beaucoup de retard... Et notre travail, c'est aussi de les aider à rattraper le rythme" dit-elle, résolue.

Des élèves agréablement surpris

Du côté des élèves, on était un peu sceptique au début. C'est le cas de Jeanne, 14 ans. "Au départ, je me suis vraiment demandé ce que j'allais bien pouvoir apprendre de plus, si cela allait être intéressant" rit-elle. Mais elle a très vite changé d'avis. "On ne nous apprend pas seulement à faire une recherche sur internet, on nous apprend aussi à gérer des situations. Par exemple à gérer du cyber-harcèlement" termine-t-elle. Et pour elle, c'est vraiment le point fort. 

Evan a 14 ans, et pour lui aussi, cet apprentissage le surprend agréablement. "J'utilise un peu l'ordinateur à la maison, je m'y connais un peu, mais pas trop. Et je trouve ça important qu'on nous apprenne de nouvelles choses, parce qu'on baigne dans la technologie du matin au soir, alors autant bien savoir s'en servir" conclut-il. Les élèves du collège Champollion pourront consulter leurs résultats sur leur compte personnel "Pix" quelques jours après avoir passé leur examen. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess