Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chien guide pour Bastien 16 ans lycéen malvoyant

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La Fondation Frédéric Gaillanne, première école de chiens guides destinés exclusivement aux enfants aveugles en France et en Europe a remis un chien guide à Bastien, un lycée âgé de 16 ans qui habite à Wittenheim (Haut-Rhin).

Bastien lycéen de 16 ans et son chien guide Otop à Wittenheim.
Bastien lycéen de 16 ans et son chien guide Otop à Wittenheim. © Radio France - Patrick Genthon

La Fondation Frédéric Gaillanne, reconnue d'utilité publique, oeuvre depuis 2008 pour offrir aux adolescents déficients visuels  leur premier chien guide. Située à l’Isle sur la Sorgue dans le Vaucluse,  c'est la seule école en Europe, d’éducation de chiens guides destinés exclusivement aux enfants aveugles et malvoyants de 12 à 18 ans. C’est là que Bastien, un lycéen de 16 ans, domicilié à Wittenheim s’est formé aux cotés de son nouveau compagnon, un chien de race Saint-Pierre, âgé de 2 ans et demi , dénommé Otop.

Céline Krieger éducatrice de chien guide explique que Bastien a fait une demande à la Fondation l'année dernière. Il a ensuite passé différents stages. "Stage découverte, une pré-classe puis enfin le stage de remise qui a duré trois semaines, et s'est achevé fin avril". Bastien est ravi. "C’est très émouvant" dit-il, "c'est beaucoup de joie". Il est heureux d’avoir un nouveau compagnon pour l’aider au quotidien, "pour pouvoir acquérir plus d'autonomie, plus de fluidité dans les déplacements". Sa maman Stéphanie est aussi très heureuse."Ça change beaucoup sa vie. Il gagne en autonomie" souligne-t-elle. "Pour nous, c’est rassurant au point de vue sécurité et la relation avec son chien est très importante".

Vendredi, Bastien,  le chien Otop et l'éducatrice de chien guide ont fait le parcours depuis le domicile de Bastien à Wittenheim jusqu’à son lycée mulhousien.Tout est prêt pour le retour  en classe de seconde au Lycée Schweitzer à Mulhouse de Bastien avec son compagnon canin Otop. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess