Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'éducation : un enjeu électoral 2017

Un collège de Septèmes-les-Vallons en grève

-
Par , France Bleu Provence
Septèmes-les-Vallons, France

Les cours reprennent ce mercredi matin au collège Marc Ferrandi à Septèmes-les-Vallons au nord de Marseille. Mardi, 80% du personnel (enseignants et surveillants) était en grève pour dénoncer le manque d'effectifs. Notamment de surveillants.

Le personnel gréviste du collège Marc Ferrandi à Septèmes-les-Vallons.
Le personnel gréviste du collège Marc Ferrandi à Septèmes-les-Vallons. © Radio France - David Aussillou

Pendant toute la journée de mardi, ils ont installé leur piquet de grève et leurs banderoles devant le collège Marc Ferrandi à Septèmes-les-Vallons (Bouches-du-Rhône).

La grande majorité des enseignants et des surveillants de cet établissement situé au nord de Marseille ont fait grève pour réclamer des effectifs supplémentaires. Ils disent avoir besoin de trois nouveaux surveillants et d'un principal adjoint.

Cinq surveillants pour 475 collégiens

"Parfois je suis toute seule pendant toute la journée pour veiller sur tous les élèves" raconte Ghislaine, une des cinq surveillantes du collège fréquenté par 475 adolescents. Elle reconnait ne pas pouvoir avoir un œil sur tout le monde.

"La plupart du temps, j'ai peur pour moi et pour les élèves que je suis sensée protéger."

Ghislaine, surveillante au collège Marc Ferrandi à Septemes les Vallons

Un sentiment d'abandon

Coincé entre les quartiers nord de Marseille et la commune de Bouc-Bel-Air, le collège Marc Ferrandi n'est pas un établissement classé prioritaire par l'Éducation nationale. "Nous, on a rien" regrette François Bofill, syndicaliste et professeur d'histoire-géographie.

"On répond pas à nos lettres, on nous prend de haut à chaque fois.On aimerait juste travailler dans des conditions normales."

François Bofill, professeur d'Histoire Géographie au Collège Marc Ferrandi à Septemes les Vallons

La grève n'aura duré qu'une seule journée. Les enseignant et les surveillants reprennent le travail ce mercredi mais promettent de ne pas relâcher la pression sur l'Inspection académique.

La colère des enseignants du collège Marc Ferrandi résumée en une banderole
La colère des enseignants du collège Marc Ferrandi résumée en une banderole © Radio France - David Aussillou
  • Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess