Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brécey : un internat d'excellence, ça sert à quoi?

-
Par , France Bleu Cotentin

A l'occasion de sa visite dans la Manche à Brécey, le premier ministre Jean Castex dévoilera vendredi la liste des 54 projets d'internats d'excellence retenus par le gouvernement. Un dispositif créé en 2009 mais que le Président de la République veut relancer.

Le collège Pierre-Aguiton de Brécey
Le collège Pierre-Aguiton de Brécey - CD50

Les internats d'excellence existent depuis 2009 en France. Leur vocation? Permettre à des jeunes présentant un potentiel, mais vivant dans un environnement peu porteur, de se retrouver dans les meilleurs conditions possibles pour réussir. Sur place, ils bénéficient d'offres pédagogiques de qualités, mais aussi d'une prise en charge éducative sur le temps périscolaire, avec la pratique possible d'activités sportives, artistiques ou culturelles.

54 projets partout en France

Au fil des années, le dispositif a perdu de sa clarté. Mais en septembre 2020, en déplacement à Clermont-Ferrand, Emmanuel Macron a fait part de son intention de remettre ces internats au coeur de sa politique visant à favoriser l'égalité des chances chez les jeunes. Il annonçait alors son intention de voir ouvrir au moins un internat d'excellence par département d'ici 2022. Dans la foulée, un appel à projets était lancé. Plus de 70 dossiers ont été déposés et 54 ont donc été retenus. Ils seront dévoilés à Brécey, dans le sud Manche ce vendredi, en présence du premier ministre Jean Castex, du ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, et de la secrétaire d'Etat à l'éducation prioritaire Nathalie Elimas.

50 millions d'euros investis par l'Etat

C'est le collège Pierre-Aguiton qui a été choisi par le gouvernement. L'établissement fait partie de ceux qui seront labellisés et qui vont profiter d'un financement assuré pour moitié par l'Etat, et pour le reste, par les collectivités locales, en l'occurrence, le département de la Manche. Au total, l'Etat investit 50 millions d'euros pour cette première vague de labellisation, dans le cadre du plan de relance de l'économie.

A Brécey, 4,6 millions d'euros vont être investis à parts égales par l'Etat et le Département de la Manche. Cela va permettre de réhabiliter 132 places en internat et d'en créer six supplémentaires, ainsi qu'un nouveau foyer, une salle de permanence et un préau. Les travaux vont s'étaler sur la période allant de juillet 2021 à décembre 2022. 

Au total, en France, ce sont 3300 places qui seront rénovées et près de 1500 qui seront créées dans les 54 établissements retenus et situés dans 46 départements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess